La science spirituelle pure
Page 23 sur 692

lui, de sa relation éternelle avec Krsna. Ce que vous avez aimé être durant votre vie, surfer, manger, vous accoupler, vous le deviendrez à l’instant de votre mort, si vous y pensez. Vous deviendrez ainsi, poisson pour les surfer. Ceux qui ont tués des animaux, se réincarneront en ces animaux dans leurs prochaines vies successives, et seront à leur tour tués de la même manière. Vos pensées à l’instant de votre mort, déterminent ce que sera votre prochaine existence. Pensez à Dieu à l’instant de votre mort, et vous retournerez dans son royaume éternel.

"Et tu redeviendras poussière"

Lorsque nous mourons, notre corps matériel composé des cinq éléments - de terre, d'eau, d'air, de feu et d’éther - se décompose, il permet ainsi aux éléments matériels grossiers de se fondre à nouveau dans la nature. Ainsi, comme le dit la Bible:"Tu es poussière et tu redeviendras poussière."Dans certaines sociétés, la coutume veut qu'on brûle le cadavre; dans d'autres, on l'enterre; dans d'autres encore, on le donne à manger aux animaux. En Inde, les hindous incinèrent le corps, le transformant ainsi en cendres. La cendre n'est qu'un autre aspect de la terre. Les chrétiens enterrent le corps; après un certain temps, celui-ci se transforme en fin de compte en poussière; comme la cendre, cette dernière n'est qu'un autre aspect de la terre. Il existe également d'autres sociétés - comme les Parsis de l’Inde - qui n'enterrent ni n'incinèrent les cadavres, mais les donnent en pâture aux vautours; ceux-ci viennent aussitôt manger les corps qui seront pour finir, transformés en excréments. Ainsi, quoi qu'il advienne, ce corps merveilleux que nous savonnons et que nous soignons tant, sera un jour ou l'autre transformé soit en excréments, soit en cendres, soit en poussière... A l'heure de la mort, les éléments plus subtils (le mental, l'intelligence et l'ego) qui, lorsqu'ils sont réunis, portent le nom de"conscience", transportent l'âme spirituelle infinitésimale dans un autre corps afin qu'elle puisse y connaître des joies ou des souffrances en proportion de ses activités antérieures.

La voie de la perfection, p. 101

Changer de sexe sans chirurgie

Nos pensées au moment de la mort déterminent notre future naissance. L'homme trop attaché à son épouse pensera donc naturellement à elle à l'instant ultime, en sorte qu'il renaîtra dans un corps de femme. De même, si une femme pense à son époux à l'heure de la mort, elle vivra tout naturellement sa prochaine vie dans un corps d'homme.

Comme l'enseigne la Bhagavad-gita, nous ne devons jamais oublier que les corps de matière, grossier et subtil, ne sont que des vêtements; ils représentent la chemise et le costume de l'âme. Ainsi, le fait d'être un homme ou une femme ne se rapporte qu'au vêtement corporel.

 

Facebook

VISITEURS

4203731

Visiteurs en Ligne

4203731





Visiteurs par pays