Ne tuez pas, et ne mangez pas la chair des animaux
Page 29 sur 64

tous les êtres humains qui le composent, mais également tous les animaux terrestres, rampants, volants, aquatiques, sauvages et domestiques, ainsi que tous les végétaux. Tous, humains, animaux et végétaux sont des êtres vivants qui ont le droit de vivre, car chacun d’eux est une âme incarnée dans un corps spécifique.

A ce titre, les monarques et les chefs d’état doivent veiller à ce que personne n’atteinte à la vie et à l’intégrité de tous les citoyens, humains, animaux et végétaux confondus.

Par la loi action-réaction, ou loi de cause à effet, toutes pensées, paroles et actions entraînent des effets positifs et négatifs, qui provoquent inévitablement dans la fin de vie actuelle déjà, mais à coup sûr dans la prochaine existence, des conséquences positives pour les vertueux, et négatives pour les êtres coupables d’actes odieux. Dieu nous laisse agir à nos risques et périls. Là où la justice humaine n’agit pas, car laxiste, la justice divine, elle, accomplit toujours son œuvre, et sanctionne les êtres coupables d’actes iniques.

Ceux qui marchent avec Dieu dans la vertu, et qui lui obéissent, prennent refuges en Lui. Quoi de plus naturel pour un être vertueux en danger, que de penser à Dieu, qui le protègera. Qu’il se trouve face à un péril imminent, et le Seigneur le protègera.

Le Seigneur dit : « Abandonne-toi à Moi, et Je te prendrai sous Ma protection ».

Il est temps que tous les êtres humains sans exception adoptent les principes de la spiritualité tels que l’austérité, la pureté, la compassion et la véracité.

Il est du devoir de tout chef d’état de veiller à ce que les principes de la spiritualité, l’austérité, la pureté, la compassion et la véracité, soient établis dans tout son territoire et à ce que les principes de l’irréligion, la vanité, les unions charnelles illicites, hors mariage, la prostitution, l’enivrement et la duplicité, soient enrayés par tous les moyens, c’est-à-dire par des sanctions sévères voire pénales.

Tous les rois et tous les chefs d’état vertueux règnent sous l’autorité de Dieu. Ils agissent en tenant compte des conseils éclairés des sages maîtres spirituels érudits, qui se montrent compétents pour ce qui touche à l’élévation spirituelle de l’être humain, tandis qu’eux, dirigeants, se spécialisent dans l’art d’instituer la paix et la prospérité matérielle au sein de la société. Ces deux groupes sont les piliers du bonheur universel, aussi doivent-t-ils agir de concert dans l’union parfaite pour le bien commun de tous les êtres vivants, les êtres humains, les animaux et le végétaux.

L’éveil spirituel passe par la réceptivité de tous les êtres humains, et les principes de base de la spiritualité, l’austérité, la pureté, la compassion et la véracité, contribuent favorablement à l’état d’éveil et au savoir spirituel.

La coopération entre les rois, les chefs d’état et les sages maîtres spirituels crée une merveilleuse atmosphère, qui permet la propagation de la philosophie spirituelle et du savoir divin pour le bien de tous les êtres vivants.

Facebook

VISITEURS

4021375

Visiteurs en Ligne

4021375





Visiteurs par pays