Ne tuez pas, et ne mangez pas la chair des animaux
Page 64 sur 64

Le secret des secrets, c'est celui qui consiste à s'abandonner à Krishna, et à le servir avec amour et dévotion. Pour les spiritualistes constamment engagés dans la conscience de Krishna, dans le service de dévotion offert au Seigneur, leurs yeux spirituels s'ouvrent, et Krishna se révèle à eux.

Une telle révélation n'est même pas accessible aux êtres célestes, aux habitants des planètes paradisiaques, qui trouvent difficile de connaître Krishna. Les plus évolués parmi eux aspirent toujours à Le voir dans sa forme sublime, originelle, personnelle, la plus belle de toutes, sa forme à deux bras, toute de connaissance, de félicité et d'éternité.

Il est extrêmement difficile de voir la forme universelle de Krishna, faveur qui n'est pas accordée à tout le monde, mais plus grande encore est la difficulté que l'on éprouve à connaître sa forme personnelle à deux bras.

Heureux ceux qui respectent et appliquent les principes régulateurs, qui restent fidèles au végétarisme spirituel et qui ne mangent pas de viande, de poisson et d'œuf, car ils sont sans péchés, et marchent sur la voie pure. Qu'ils s'abandonnent à Krishna, le servent avec amour et dévotion, et fredonnent le chant des Saints Noms de Krishna, et le Seigneur se révèlera à eux.

Le Seigneur Krishna dit : Ce n'est qu'en Me servant avec un amour et une dévotion sans partage que l'on peut Me connaître tel que Je suis, et de même en vérité, Me voir. Ainsi, et seulement ainsi, pourra-t-on percer le mystère de Ma Personne.

En vérité, c'est pour servir Krishna, Dieu, la Personne Suprême que l'être vivant à été créé.

L'être vivant, l'âme incarnée dans un corps humain, animal et végétal, appartient en réalité à l'énergie interne du Seigneur Krishna et Lui est donc également identique et de même nature, mais jamais il ne l'égale ou ne le surpasse.

Dieu et les autres êtres spirituels possèdent tous une individualité propre. Les êtres spirituels distincts de Dieu peuvent également, à l'aide de l'énergie matérielle exercer un certain pouvoir créateur, mais aucune de leurs créations n'égaleront ou ne surpasseront celles du Seigneur Suprême.

Il n'y a que les esprits déraisonnables, insanes, ignorants, pour affirmer ne faire qu'Un avec Dieu, et ainsi se laisser égarer par l'énergie illusoire. Dans leur égarement, ils n'ont d'autre recours que de reconnaître la suprématie du Seigneur et de s'engager volontairement dans son service d'amour, car c'est pour agir ainsi qu'ils ont été créés. S'ils ne retournent pas à ce devoir naturel originel, le monde ne pourra connaître ni paix, ni quiétude.

Les véritables dévots (et dévotes) de Krishna, Dieu, la Personne Suprême sont les vrais amis (amies) de tous les êtres vivants, les êtres humains, les animaux et les végétaux. Ils (elles) les aiment tous, sans exception, d'un amour inconditionnel, et mettent un point d'honneur à les protéger comme Dieu le recommande.

La désobéissance à Dieu, le rejet de ses lois, de sa parole et de son enseignement sont à l’origine de la détérioration et de la dégénérescence de la civilisation humaine.

Je termine cet enseignement lumineux de Krishna, Dieu, la Personne Suprême, par un extrait du livre « Prophéties », relatif aux raisons de la détérioration et de la dégénérescence de la civilisation humaine.

Dans le livre « Prophéties », nous apprenons que la désobéissance à Dieu, le rejet de ses lois, de sa parole et de son enseignement sont à l’origine de la détérioration et de la dégénérescence de la civilisation humaine.

Nous sommes entrés dans l’âge de Kali, l’âge actuel, appelé aussi l’âge de fer, l’âge noir ou l’âge sombre, l’âge de la discorde, de l’hypocrisie, des querelles, de l’indifférence, de la décadence et du péché.

En vérité, l’âge de kali commence avec le meurtre des animaux terrestres et aquatiques dans les abattoirs, les bassins piscicoles, aquacoles, en pleine mer et ailleurs, et avec la consommation de viande, de poisson et d’œuf. Voilà pourquoi, si nous voulons éviter l’influence de cet âge de kali, de cet âge sombre, nous devons nous débarrasser de ces mauvaises habitudes.

L’âge de kali ou l’âge des ténèbres a quatre poisons.

Le premier, c’est la consommation de viande, de poisson et d’œufs, représentée par les sacrificateurs d’abattoir, les bouchers et les poissonniers, qui sont les amis de kali. Le deuxième, c’est le producteur de boissons alcoolisées. Le troisième, c’est le joueur ou le propriétaire des maisons de jeux, et le quatrième, c’est le patron des maisons de prostitution.

Les prophéties du grand sage Sukadeva Gosvami traitent de l’âge actuel, l’âge de kali ou l’âge de fer, l’âge sombre, qui commence vers l’an 3000 avant Jésus Christ, et qui dure 432000 ans. Prophéties relatives aux rois déchus de la terre qui naîtront durant cet âge sombre, à la déchéance des hommes et aux nombreuses fautes qui seront commises.

Toutes les bonnes qualités de l’homme se dégradent peu à peu, et ses vices s’accroissent proportionnellement. Diverses « religions » athées voient le jour, remplaçant la spiritualité védique [des Védas, les saintes écritures originelles]. Les rois ressemblent à des voleurs de grands chemins, les gens se livrent à des professions viles et les classes sociales supérieures disparaissent. L’athéisme, l’insignifiance de toutes choses, la dévotion à l’estomac et aux organes génitaux sont très évidentes en cet âge de kali. Les êtres souillés par son influence n’adorent plus le Seigneur Suprême, Dieu, bien que le chant de ses Saints Noms et son refuge puissent les libérer de tout asservissement et leur permettre d’atteindre la destination suprême.

Nous devons tous initier les membres de notre famille dans l’importance de cette voie pure, qui permet de vivre sans péché.

Facebook

VISITEURS

3832987

Visiteurs en Ligne

3832987





Visiteurs par pays