Apprenons à connaître l’Eternel
Page 60 sur 188

pas possible de le comprendre. Intensifions simplement notre amour sans mélange pour Lui : telle est la perfection de l’existence.

Le Seigneur soulève la colline de Govardana.

Lorsqu'Indra, l’être céleste et roi des « cieux » des planètes édéniques, comprit l'ordre donné par Krishna aux pâtres de Vrindavana d'interrompre le sacrifice qui lui était destiné, il entra dans une grande colère, toute dirigée contre les habitants de Vrindavana, avec en tête Nanda Maharaja, bien qu'il les sache parfaitement et personnellement protégés par Krishna. Maître de tous les nuages, Indra fit appel au samvartaka, le nuage mobilisé spécialement lorsque doit être détruite la manifestation cosmique tout entière (à l’origine du déluge). Qu'il se rende au-dessus de Vrindavana ! Qu'il inonde d'un flot diluvien toute la région ! Animé d'un sentiment démoniaque, Indra agissait comme s'il eût été la Personne Suprême et toute-puissante. Lorsque les êtres démoniaques prennent de la puissance, ils défient le Maître Suprême, le Seigneur Souverain. Indra, bien qu'il n'appartînt pas aux êtres démoniaques, voulut, dans l'orgueil de sa position matérielle, lancer un défi au Maître Suprême. Il se crut, au moins pour un instant, aussi puissant que Krishna.

« Voyez donc l'impudence des habitants de Vrindavana, s'exclama-t-il. De simples gens de la forêt ! Mais fascinés par la présence de leur ami Krishna, qui n'est qu'un homme ordinaire, voilà qu'ils ont l'audace de braver les êtres célestes » !

Krishna déclare que les adorateurs des êtres célestes sont généralement d'intelligence réduite. Et aussi qu'il faut délaisser toute autre forme d'adoration pour se concentrer simplement sur la Conscience de Krishna ou conscience de Dieu. En provoquant la colère d'Indra et, plus tard, en le punissant, Krishna indique clairement à son dévot que ceux qui s'absorbent dans la Conscience de Krishna n'ont aucunement besoin d'adorer un être céleste, au risque même d'encourir sa colère. Krishna couvre de toute protection ses dévots : il leur faut totalement dépendre de sa miséricorde.

Indra maudissait les agissements des habitants de Vrindavana :

« Pour avoir méprisé ainsi l'autorité des êtres célestes, les habitants de Vrindavana souffriront dans le gouffre de l'existence matérielle. Parce qu'ils ont négligé les sacrifices aux êtres célestes, ils ne pourront traverser l'océan des souffrances matérielles avec ses mille écueils. Les pâtres de Vrindavana ont rejeté mon autorité sur les conseils de ce beau parleur qu'on nomme Krishna. Un enfant ! Pour avoir placé leur foi en lui, ils ont en moi déchaîné une terrible colère ».

Indra ordonna donc au nuage samvartaka de détruire la prospérité de Vrindavana.

« Les hommes de Vrindavana, ajouta-t-il, tirent par trop vanité de leur opulence matérielle, ils ont trop confiance en leur minuscule ami, Krishna, ce puéril causeur, tout ignorant bien qu'il se tienne pour fort érudit des lois cosmiques. Ils ont pris trop

Facebook

VISITEURS

1672922

VISITEURS EN LIGNE

1672922





Visiteurs par pays