Apprenons à connaître l’Eternel
Page 75 sur 188

Avant de le voir, Kalayavana avait entendu Narada parler de Krishna, et à présent les descriptions merveilleuses du sage se concrétisaient. Il remarqua les traits propres à Krishna et les joyaux sur sa poitrine, sa merveilleuse guirlande de fleurs de lotus, ses yeux pareils-au-lotus, et l'harmonie de son Corps. Oui, c'était bien Vasudeva (L’un des innombrables Noms de Krishna), chaque détail décrit par Narada se retrouvait en substance dans la Personne de Krishna. Kalayavana s'étonna fort de voir le Seigneur passer au travers des troupes sans aucune arme dans les mains, sans son char, mais foulant des pieds la terre. Kalayavana était venu pour combattre avec Krishna, mais il avait assez de respect pour les principes de la guerre : Le voyant désarmé, il n'usa d'aucune arme. Ils lutteraient corps à corps. Kalayavana s'apprêta donc à capturer le Seigneur et à combattre.

Mais Krishna continuait d'avancer sans même porter un regard à Kalayavana, qui toujours désireux de l'affronter dut se mettre à le suivre. Et voilà que malgré une course effrénée, il ne pouvait l'atteindre. Krishna ne peut être saisi pas même par la vitesse du mental des grands yogis, si vif; seulement à travers le service de dévotion peut-on le capturer; Kalayavana n'en avait aucune expérience et devait se contenter de suivre le Seigneur de loin.

Kalayavana accéléra sa course, et pensa :

« Je me rapproche. bientôt il est à moi ».

Mais il ne le pouvait. Longtemps Krishna le conduisit, et enfin pénétra dans une caverne, au flanc d'une colline. Kalayavana croyait que Krishna craignait de combattre et cherchait là refuge. Aussi Lui adressa-t-il ces reproches :

« Oh, toi Krishna ! On m'a dit que tu étais un grand héros dans la dynastie Yadu, mais au vrai tu fuis le combat, comme un lâche. Est-ce digne de ton renom et des traditions de ta famille ? »

Ainsi, Kalayavana suivait le Seigneur, en courant à grande vitesse; mais, encore alourdi par les souillures d'une existence pécheresse, il ne pouvait l'atteindre. L'existence des parias se caractérise par l'habitude de pratiques dont s'abstiennent les membres des divisions sociales supérieures, nommément les rapports sexuels illicites, la consommation de la viande, le jeu et l'absorption d'excitants ou de substances enivrantes. Ces actes coupables entravent celui qui les commet et l'empêchent de réaliser aucun progrès sur la voie de la réalisation de Dieu. Seul celui qui se trouve tout entier libéré des suites de ses actes pécheurs peut s'engager dans le service de dévotion, ou la Conscience de Krishna.

Krishna pénétra dans la caverne et disparut des yeux de son poursuivant. Seuls ceux qui sont purs peuvent approcher Dieu et ainsi le voir face à face.

Le Seigneur est au milieu de la bataille de kuruksetra qu’Il organisa, afin d’anéantir les mécréants démoniaques parmi lesquels des rois et leurs complices. Pour cela, il joua le rôle de conducteur du char d’Arjuna.

Facebook

VISITEURS

1672882

VISITEURS EN LIGNE

1672882





Visiteurs par pays