Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 586 sur 659

Le Seigneur conseille : Abandonne-toi totalement à Moi, et Je te protégerai de tous périls. Tu ne connaîtras plus jamais les problèmes liés à la naissance et à la mort. Par Ma grâce, tu connaîtras la paix absolue, et tu atteindras Mon éternelle et suprême demeure. J’accorde foi et refuge à quiconque s’abandonne à Moi et fait vœu de Me servir pour toujours, car telle est Ma nature.

Ce n’est que par le service de dévotion, et seulement ainsi, que l’on peut Me connaître tel que Je suis. Et l’être qui, par une telle dévotion devient pleinement conscient de Ma Personne, peut alors entrer dans Mon royaume absolu.

Ce n’est qu’en Me servant avec un amour et une dévotion sans partage que l’on peut Me connaître tel que Je suis, et en vérité Me voir. Ainsi, et seulement ainsi, pourra-t-on percer le mystère de Ma Personne. Tu peux le proclamer avec force, jamais Mon dévot ne périra.


Logos 476

Aller au tableau des logos


Les branches de la foi, la perfection de l’acte, et le plus secret des savoirs.

Les gunas ou modes d’influence de la nature matérielle : vertu, passion, ignorance, conditionnent l’être incarné.

Quant à ceux qui ne suivent pas les principes des Ecritures, mais se vouent à un culte de leur invention, quelle est leur condition, ô Krishna ?

Est-ce celle de la vertu, de la passion ou de l'ignorance ?

A ces questions posées par le prince Arjuna, le Seigneur Bienheureux dit :

Selon la nature des influences matérielles [gunas] reçues par l'être incarné, sa foi peut appartenir à trois ordres : la vertu, la passion ou l'ignorance. Entends là-dessus Ma parole.

Selon quel guna marque son existence, l’être développe une foi particulière. On le dit de foi telle ou telle, selon qu’il baigne en l’un ou l’autre

Les hommes que gouverne la vertu vouent leur culte aux devas [aux êtres célestes], ceux que domine la passion, aux êtres démoniaques, et ceux qu'enveloppe l'ignorance vivent dans le culte des fantômes et autres esprits.

Les hommes qui s'imposent des austérités sévères, mais non conformes aux Ecritures [les Védas, les saintes écritures originelles], s'y livrant par orgueil, égotisme, concupiscence et attachement, poussés par la passion, et qui torturent ainsi leur corps, sans comprendre, dans leur inconscience, qu'ils Me torturent aussi, Moi, l'Âme Suprême sise en eux, ceux-là, sache-le, sont des asuras [les êtres démoniaques, impies, malfaisants, athées, hors-la-loi].

Facebook

Visiteurs

3079148

Visiteurs en Ligne

3079148





Visiteurs par pays