Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 224 sur 527

le monde spirituel ou vivre dans la demeure éternelle du Seigneur (Vaikuntha, Goloka Vrindavana) à moins de connaître parfaitement la nature de Krishna, Dieu, ainsi que celle de Visnu, son émanation plénière. Ainsi le sage, qui garde son mental constamment plongé dans la pensée des multiples Activités de Dieu, est le parfait spiritualiste, une âme réalisée. Le seul moyen d'échapper à la naissance et à la mort est de réaliser Dieu, la Personne Suprême.


Logos 249

Aller au tableau des logos


Il est écrit : « L'Eternel Suprême précise Lui-même, qu'Il peut être conquis par l'amour de ceux qui ont maîtrisé leurs sens ».

Celui qui n'a point maîtrisé ses sens ne peut conquérir Dieu, la Personne Suprême. Tel est le secret du service d'amour et de dévotion offert à Dieu. Maîtriser les sens, c'est les engager de façon permanente au service du Seigneur. Et la marque spécifique de tous les enfants de Dieu réside précisément en ce qu'ils engagent constamment leurs sens au service du Seigneur.

Celui qui agit ainsi gagne d'être purifié, et ce n'est qu'une fois les sens purifiés que l'on peut véritablement servir Dieu. L'Eternel Suprême peut donc être conquis par le dévot qui se donne à son sublime service d'amour.


Logos 250

Aller au tableau des logos


L'Eternel Suprême dit : « On appelle âme réalisée, l'être à qui la connaissance spirituelle et la réalisation de cette connaissance donnent la plénitude. Il a atteint le niveau spirituel et possède la maîtrise de soi. D'un œil égal il voit l'or, le caillou et la motte de terre. Plus élevé encore, celui qui voit d'un œil égal l'indifférent, l'impartial, le bienfaiteur et l'envieux, l'ami et l'ennemi, le vertueux et le pécheur ».

Personne ne peut, en se servant de sens contaminés par la matière, comprendre la nature spirituelle et absolue du Nom, de la Forme, des Attributs et des Divertissements de Dieu. Ils ne se révèlent qu'à l'homme chargé, par son service de dévotion au Seigneur, d'énergie spirituelle. La science de Dieu, c'est-à-dire la science qui permet à l'homme d'atteindre la conscience de Dieu, ce que ne saurait faire la simple érudition, la connaissance matérielle. Il faut, pour la comprendre, avoir la bonne fortune d'entrer en contact avec une personne à la conscience pure, qui, comblée par son service et sa dévotion à Dieu, ait, par sa grâce, pleinement réalisé cette connaissance. La connaissance spirituelle nous garde imperturbable dans nos convictions, tandis que le savoir académique laisse dérouté et confus devant de

Facebook

Visiteurs

1678609

Visiteurs en Ligne

1678609





Visiteurs par pays