Ne tuez pas, et ne mangez pas la chair des animaux
Page 8 sur 64

manger de la viande complètement dépourvue de sang. Aussi, aucune viande n’est parfaitement Kasher.

Seuls les Juifs végétariens ne se nourrissent pas du sang des animaux.

Les Juifs végétariens.

De plus en plus de Juifs rejettent la consommation de viande, car pour ce faire il est obligatoire de tuer un animal terrestre et aquatique. Le nombre des adhérents à la société internationale des Juifs Végétariens augmente modestement, certes, mais régulièrement. En Israël, plus de 4 % de la population est végétarienne, et ce nombre continue d’augmenter. En fait, après l’Inde, Israël est le pays où l’on retrouve la plus grande concentration de végétariens religieux.

Martin Buber (1878-1965), réputé pour être l’un des plus grands philosophes existentialistes et penseurs Juifs modernes, recommandait une alimentation sans viande.

Isaac Bashevis Singer et Samuel Yoseph, tous deux auteurs et prix Nobel, expliquent que le végétarisme est une preuve de bienveillance envers les animaux.

Christianisme et nouveau Testament.

Le nouveau Testament que nous connaissons reste mystérieusement muet sur le végétarisme, l’alimentation de Jésus, et la nourriture que ce dernier recommandait. Certains exégètes croient que cette lacune serait due à une suppression des passages de l’évangile, qui restreignaient la consommation de chair animale.

Corrections iniques.

Le professeur Nestlé, dans son livre « Introduction to the textual Criticism of the Greek Testanment » nous dit que certains érudits appelés « corretores » furent nommés par les autorités ecclésiastiques, afin de « corriger », c’est-à-dire altérer, les textes des écritures dans l’intérêt de ce qui était considéré « orthodoxe » à l’époque.

Une de ces « corrections » eut lieu au concile de Nicée (325 après J.C.). A ce concile, affirment plusieurs érudits contemporains, les prêtres ont complètement modifié, par omission ou par extrapolation, les documents chrétiens originaux. Le but de ces modifications était de rendre ces écritures acceptables à l’empereur Constantin. Ce dernier était loin d’être végétarien, car on dit, entre autres, qu’il versait du plomb liquide dans la gorge des chrétiens végétariens qu’il capturait.

Facebook

VISITEURS

1669348

VISITEURS EN LIGNE

1669348





Visiteurs par pays