Ne tuez pas, et ne mangez pas la chair des animaux
Page 17 sur 64

manger (pas de viande, de poisson et d’œuf) ou boire (pas d’alcool) qui n’ait été d’abord offert au Seigneur. Ce principe nous permettra de progresser dans la conscience de Dieu.

Le Seigneur dit : Si l’on M’offre avec amour et dévotion, une feuille, une fleur, un fruit ou de l’eau, cette offrande, Je l’accepterai.

Comme vous pouvez le constater, le Seigneur ne nous demande pas de Lui offrir autre chose. En vérité, Krishna est végétarien. Etant Dieu, Krishna peut manger ce qui Lui plaît. Il nous dit que nous pouvons Lui offrir avec amour et dévotion, une feuille, une fleur, un fruit, de l’eau, mais jamais Il ne nous a demandé de Lui offrir de la viande, du poisson, des œufs et du vin.

Tu ne tueras point.

Nous devons accepter telles quelles les prescriptions scripturaires, les préceptes et commandements divins, les conseils et directives de Dieu, et pas seulement les passages qui nous conviennent. Comment pouvons-nous faire étalage de notre amour pour Dieu, si nous ne pouvons même pas suivre un commandement aussi essentiel que « Tu ne tueras point ». ?

En vérité, par ce commandement majeur, Dieu ordonne de n’ôter la vie à aucun être vivant, ni à un être humain, ni à un animal, ni à un végétal. Dieu interdit de donner la mort.

La philosophie spirituelle dont dieu a énoncé la teneur, précise que l’on ne doit pas même tuer les plantes sans nécessité. Par ailleurs, Krishna dit : « Que l’on M’offre avec amour et dévotion une feuille, une fleur, un fruit, de l’eau, cette offrande Je l’accepterai ». Nous n’offrons à Krishna que les aliments qu’il demande et nous ne mangeons nous-mêmes que les reliefs de cette offrande. Si d’offrir une nourriture végétarienne à Krishna était mauvais, c’est Lui qui serait en faute, pas nous. Mais Krishna, Dieu, la Personne Suprême ne peut en aucun cas être atteint par le péché. Aussi, manger de la nourriture offerte au Seigneur, c’est comme à un soldat de tuer en temps de guerre, il n’encours aucun risque. Par contre, qu’il tue un être humain pour son propre compte, et il sera condamné.

De même, manger la nourriture consacrée, c’est-à-dire offerte au préalable à Dieu, ne nous rend coupable d’aucune faute. Les dévots et dévotes du Seigneur sont libérés de toute faute, parce qu’ils ne mangent que des aliments offerts en sacrifice. Mais tous ceux qui préparent des mets à base de viande, de poisson et d’œuf pour leur propre plaisir, ne se nourrissent que de péché. Comment ces gens matérialistes et athées peuvent-ils être heureux ainsi. ?

Ils doivent forcément souffrir de tous les maux entraînés par leur philosophie démoniaque.

Facebook

VISITEURS

1669342

VISITEURS EN LIGNE

1669342





Visiteurs par pays