Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 531 sur 659

La fonction réelle de l’énergie d’illusion.

Sous l’emprise de l’énergie matérielle, les êtres incarnés et conditionnés par la matière et l’énergie d’illusion s’empêtrent en mille difficultés à seule fin de goûter un bonheur matériel dérisoire, qu’ils ignorent éphémère. Ils se livrent à l’action intéressée sans en connaître les implications, les effets et conséquences qui en découleront. Animés par le sentiment erroné d’être le corps matériel dans lequel ils résident, les êtres conditionnés s’entourent bêtement d’innombrables attachements, tous illusoires. Ils croient ainsi pouvoir vivre perpétuellement dans cet environnement matériel. Cette grossière méprise exerce sur eux une telle emprise qu’ils en souffrent continuellement, vie après vie, prisonniers de l’énergie externe du Seigneur, sous son aspect d’énergie d’illusion, qui cherche ainsi à obliger les êtres à se tourner vers le Seigneur Suprême, afin qu’ils finissent par Lui obéir et à faire sa divine volonté.

Prenons tous conscience que toutes les conceptions corporelles du plaisir ne sont que des produits de l’énergie illusoire et réalisons que toutes choses en ce monde matériel n’est que la création de l’énergie matérielle, sous son aspect d’énergie illusoire.


Logos 467

Aller au tableau des logos


Les êtres célestes sont tous des êtres vertueux, des serviteurs de Dieu, et des émanations de sa puissance.

Origine des êtres célestes.

Siva, aussi appelé Shiva ou Rudra ou Sambhu ou Sankara, est une émanation plénière du Seigneur Sankarsana, lui-même une émanation plénière de Krishna. C’est par sa propre puissance que Siva crée tous les êtres célestes, les cinq éléments et les sens. Il est en réalité la manifestation de l’ignorance, l’un des attributs du Seigneur Suprême. Voilà pourquoi sa position est des plus prestigieuses.

Siva dit de lui : De Brahma je suis moi-même né en tant que représentation du faux ego connue sous le nom de Rudra. Par ma propre puissance, je crée tous les autres êtres célestes, les cinq éléments et les sens.

J’adore donc le Seigneur Souverain plus grand qu’aucun de nous, et sous la domination de qui se placent tous les êtres célestes, les éléments matériels, les sens, et même Brahma ainsi que ma propre personne, comme des oiseaux liés par une corde. Ce n’est que par la grâce du Seigneur que nous pouvons créer, maintenir et détruire l’univers matériel.

J’offre donc mon hommage respectueux à l’Être Suprême.

Facebook

VISITEURS

4136200

Visiteurs en Ligne

4136200





Visiteurs par pays