Paroles de Dieu
Page 116 sur 128

On trouvera donc différentes sortes de foi en ce monde, et différentes sortes de religions correspondantes. Le véritable principe de la foi religieuse se situe dans la vertu pure, et c’est seulement parce que le cœur des êtres est teinté des autres attributs qu’existe une multiplicité de fois, de religions, et en rapport avec elle, différentes formes d’adoration.

Ceux qui s’attachent au Seigneur et dont le mental se plonge sans cesse dans ses gloires, n’abandonnent jamais la position élevée qu’ils ont ainsi atteinte, même s’il arrive qu’un obstacle quelconque freine leurs élans. L’être humain doit prendre conscience de ce qu’il est un être spirituel, telle est en vérité sa véritable nature. S’abandonner à Krishna, Dieu, la Personne Suprême, et le servir avec amour et dévotion permet de l’approcher et de le voir face à face. Lorsque nous servons Dieu avec amour et dévotion, par sa miséricorde indicible et immotivée, Il se révèle alors à nous. Telle est la seule façon de le connaître. En vérité, ce n’est que par le service de dévotion que l’on peut satisfaire le Seigneur Suprême.

Ceux qui ont réalisé Dieu et le voient directement, ne doutent pas un instant qu’ils aient obtenu le plus précieux de tous les biens. Ils goûtent alors un plaisir supérieur et voient leur conscience s’affermir. Après avoir vu Dieu, la Personne Suprême, l’être individuel distinct de Dieu n’est plus attiré par ce qui est matériel et il se met à adorer avec constance l’Être Souverain.

C’est Dieu qui active le mental et les sens de l’être vivant.

L’Âme Suprême, l’Esprit Saint, pénètre dans les corps matériels des êtres créés, les êtres célestes, les êtres humains, les animaux et les végétaux, active le mental et les sens, et amène ainsi les âmes conditionnés par la matière à approcher les trois attributs et modes d’influence de la nature matérielle ; la vertu, la passion et l’ignorance, pour la satisfaction de leurs sens.

L’être vivant individuel, maître du corps matériel, utilise ses sens matériels qui ont été activés par la Personne Suprême, pour essayer de jouir d’objets sensoriels composés des trois modes d’influence de la nature.

En pénétrant dans le corps de chaque être vivant en tant qu’Âme Suprême, le Seigneur anime le corps, les sens, les airs de vie et les activités mentales, et ainsi tous les organes éthérés et de matières denses du corps commencent leurs fonctions. Sachons que Krishna, Dieu, la Personne Suprême, est la Vérité Absolue, le Tout Puissant, sans lequel rien ne peut se faire, ni se produire. L’être vivant n’a aucune réelle indépendance.

Quand un être humain voit quelque chose de ses yeux, il lui faut comprendre que sa vision n’agit qu’en second lieu, après celle du Seigneur. En vérité, Dieu doit Lui-même voir toute chose avant que l’être vivant, humain ou animal, ne leur devienne visible. Il en est ainsi pour chacun des sens.

 

Facebook

VISITEURS

3833227

Visiteurs en Ligne

3833227





Visiteurs par pays