La science spirituelle pure
Page 9 sur 692

Où irons-nous après la mort ?

Ceux qui aiment Dieu, qui font sa volonté, qui appliquent ses lois et ses commandements, qui respectent les principes régulateurs à savoir : Ne pas avoir de rapport sexuel hors mariage, ne pas manger de viande, de poisson et d’œuf, ne pas prendre de drogue ni de produit excitant, et ne pas jouer aux jeux d’argent, qui louent et glorifient Dieu, qui le servent avec amour et dévotion, qui lui offrent leur existence, et s’abandonnent à lui, retourneront assurément dans le royaume éternel de Dieu.

Ceux qui croient en Dieu, mais préfèrent les plaisirs matériels, des sens, qui cultivent par les actes intéressés, les biens matériels et le pouvoir, et qui demeurent tout de même dans la vertu, iront à leur mort vers les planètes édéniques.

Mais ceux qui renient dieu, tels les athées et les mécréants démoniaques, qui font preuve de méchanceté, par leurs actes coupables, ils se condamnent eux-mêmes à la damnation. Au lieu de progresser sur la voie de la réalisation spirituelle, ils régressent. A leur mort, ils devront quitter leur corps humain, et devront, en fonction de l’ampleur de leurs actes coupables et de leur rejet de Dieu, se réincarner dans un corps de matière d’animal ou de végétal, qui correspondant à leur désir et à leur philosophie athée.

Quand à ceux qui ont fait preuve de cruauté, ce sera l’enfer.

Quel est le but final de l’existence ?

Le but final de l’existence consiste exclusivement à connaître Dieu, à savoir qui il est tel qu’il est, de le comprendre, à apprendre à l’aimer, à lui obéir, à faire sa volonté, à pénétrer le savoir absolu, à renouer le lien qui nous unit à lui, à nous abandonner à lui, et à le servir avec amour et dévotion.

Quand, ceux qui choisissent la voie de la méchanceté comprendront-ils, que la haine, le racisme, la violence, la vengeance, le ressentiment, engendrent la fermeture d’esprit, sclérosent l’intellect, amoindrissent le discernement, empêchent toute perspective d’avenir, accentuent la tristesse et augmentent les souffrances ?

Seuls, l’amour inconditionnel, la bonté, la gentillesse, la générosité, la compassion, la tolérance, la miséricorde, la magnanimité et la bienveillance, ouvrent l’esprit à Dieu, à la vérité, à la conscience de Dieu, élèvent et libèrent l’être, élargissent l’espace-temps, font disparaître la tristesse et la souffrance, et apportent le bonheur.

Voici les trois signes de la déchéance de l’homme. S’il ne réagit pas maintenant, il court à sa perte.

 

Facebook

VISITEURS

1669513

VISITEURS EN LIGNE

1669513





Visiteurs par pays