Dieu à son messager
Page 7 sur 69

Que savez-vous du commencement, pour que vous cherchiez ainsi la fin ?
Là ou est le commencement, là aussi sera la fin. Heureux celui qui se tiendra dans le
commencement, il connaitra la fin, et il ne goûtera pas la mort.
Alors que le Christ transmettait aux apôtres les données terrestres et célestes devant permettre
aux hommes de se libérer de l’étreinte matérialiste dans laquelle ils sont englués, et qui
doivent les amener à pénétrer le savoir relatif à leur développement et amélioration spirituelle,
ces derniers ont voulu aller trop vite et lui ont demandé ce qu’il adviendrait à la fin des temps.
L’Etre de Lumière conscient de leur lacune, et de leur égarement, leur fit la réponse
mentionnée ci-dessus.
Cette réponse est non seulement pleine d’enseignement, mais résume à elle seule, tout ce qu’il
faut savoir et comprendre en ce qui concerne l’entité spirituelle, élément majeur aux yeux et
dans le cœur de DIEU, mais précise aussi le rôle central que joue l’Etre de Lumière dans
l’évolution de l’homme. Elle donne à l’entité spirituelle, une orientation et trace les grandes
lignes concernant la voie à suivre.
Lorsque l’Etre de Lumière précisa aux apôtres qu’il était le chemin et la vie, non seulement il
disait la vérité, mais il leur indiquait réellement la voie à suivre, car en tant qu’être, il est, et
c’est un axiome, sans conteste, vraiment la vie. Tout part de lui, passe par lui, et revient à lui,
puisque sans lui, il n’y a rien. Il est le point majeur et essentiel de, et du TOUT. La voie à
laquelle faisait allusion le Christ, passe par lui, et mène à DIEU. Elle permet au demeurant de
le trouver et par conséquent, de mieux le connaître, mais aussi, et c’est vital, percevoir la
manière de s’y prendre, savoir ce qu’il faut et ne pas faire, et la direction précise à suivre. Le
Christ à souvent dit, qu’il aimait les hommes, et l’a prouvé à maintes reprises, son amour pour
eux s’est traduit par un souci impérieux entre autre, de leur offrir la vie éternelle, afin qu’ils
vivent auprès de lui.
Mais pour y parvenir, il est nécessaire à l’entité spirituelle de comprendre qu’elle doit se
tourner vers Dieu, qui seul possède la source vivifiante, et la donne à qui il veut, c'est-à-dire à
toutes celles qui veulent lui ressembler, et qui bien sur, rejettent le mal, comme Dieu lui-
même n’aime pas les méchants. Sachant et je l’ai très souvent dit, que l’Etre Suprême est le
seul à qui on peut réellement dire, qu’il est :
Bon, juste, droit, et Amour.
Le seul à qui le titre de maître peut être accordé, donné serait plus juste, car seul le maître
transmet le savoir, la connaissance, et l’enseigne à celui qu’il a choisit.
Par contre il déteste par-dessus tout ;
Le mal sous toutes ses formes, les méchants, les coléreux, les agressifs, les meurtriers, ceux
qui prônent la philosophie satanique, en éloignant l’homme de l’Etre Suprême.
En disant aux hommes, entités spirituelles par excellence, de rechercher et évidemment de se
diriger vers le commencement, l’Etre de Lumière veux leur spécifier une donnée majeure,
consistant à leur faire prendre conscience, que Dieu seul peut les sauver, les libérer, leur offrir
à ses côtés, la vie éternelle. Mais pour cela, il est impératif de le trouver.
Pour mieux comprendre pourquoi mes amis, remémorons nous la parole de l’Etre de Lumière.
Ce n’est pas par hasard et sans raison, s’il le dit, mais pour nous aider à en saisir la
quintessence.
Je suis le premier et le dernier, l’alfa et l’oméga, le commencement et la fin. Avant moi il n’y
avait rien, après moi il n’y aura rien.
Or en prononçant cette phrase, Dieu veut faire prendre conscience, qu’il n’y avait personne
avant lui, que personne ne l’a précédé, et qu’il n’y aura non plus personne après lui. Il est par
conséquent le début de toute existence, étant lui-même la vie. Il est de fait l’existence elle-

Facebook

VISITEURS

1669405

VISITEURS EN LIGNE

1669405





Visiteurs par pays