Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 253 sur 527

Signes de la plante des pieds du Seigneur : Un étendard, un éclair, un bâton de cornac, un poisson, un parasol, une fleur de lotus et un disque.

Signes de la paume de ses mains : Des fleurs de lotus et des roues.
Sept parties de son corps brillent d'un éclat rougeâtre : Ses yeux, la paume de ses mains, la plante de ses pieds, son palais, ses lèvres et ses ongles.

Krishna a en plus une plume de paon qui orne ses cheveux, et une touffe de poils blancs sur sa poitrine. Un grand collier de fleurs pend à son cou. D'autre part, Lui-seul peut manifester sa gigantesque forme universelle dans l'univers matériel, constituée de l'entière manifestation cosmique.

Si Dieu manifesta cette forme universelle, c'est précisément pour remettre les sots à leur place, afin que l'on ne tienne pour Avatar que celui qui saura manifester cette forme gigantesque comme le fit le Seigneur Krishna. Les matérialistes peuvent donc, dans leur propre intérêt, fixer leurs pensées sur cette forme colossale du Seigneur, mais qu'ils prennent garde de ne pas être fourvoyés par des simulateurs qui prétendent être l'égal de Krishna mais qui s'avèrent incapables d'agir comme Lui, ou de manifester cette forme qui contient tout l'univers.

L'AVATAR QUI N'A AUCUN DE CES SIGNES ET QUI NE PEUT MANIFESTER LA FORME UNIVERSELLE, EST UN IMPOSTEUR.


Logos 299

Aller au tableau des logos


C'est durant notre existence actuelle que nous devons chercher Dieu, et par le savoir acquis, préparer notre vie future.

Tout roi ou chef d'état digne doit, à la fin de son mandat, quitter de plein gré ses fonctions administratives, afin de préparer son existence à venir. Chacun doit organiser sa vie de manière à ce qu'au moins les quinze ou vingt années qui précéderont sa mort soient entièrement consacrées au service d'amour et de dévotion offert au Seigneur, ceci en vue d'atteindre la plus haute perfection de l'existence. Il faut être tout à fait sot pour vouer toute sa vie à l'action intéressée, aux seuls plaisirs des sens et au matérialisme qui enchaînent l'être incarné à la matière corporelle et provoque ses souffrances. Tant que le mental sera engagé dans cette voie, on n'aura aucune chance de se libérer des chaînes de la matière ou de l'existence conditionnée. Personne ne devrait emprunter ce sentier suicidaire, ou négliger son devoir ultime d'atteindre la plus haute perfection de l'existence : le retour auprès de Dieu, en sa demeure originelle sise dans son royaume éternel.

La condition requise pour devenir un compagnon (une compagne) du Seigneur réside dans la purification de toute souillure matérielle, de tous péchés. Sans cette purification, nul ne peut vivre auprès du Seigneur, ou retourner auprès Lui, en sa

Facebook

Visiteurs

1678731

Visiteurs en Ligne

1678731





Visiteurs par pays