Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 179 sur 527

la conscience de Dieu ; là réside la véritable maîtrise de la conscience. Or, la pratique de l'union avec Dieu nécessite la maîtrise des sens.


Logos 175

Aller au tableau des logos


Le Seigneur dit : « Bien que l'âme soit transcendante à l'existence matérielle, son existence en ce monde se poursuit sans fin à cause de son esprit de domination sur la nature. Comme dans un songe, elle connaît toute sorte de désagréments ».

En vérité, l'âme n'a rien à voir avec la nature matérielle, mais du fait de sa mentalité dominatrice, elle s'expose à connaître les conditions de l'existence matérielle. Tant que l'être continue de croire qu'il peut jouir des bienfaits offerts par la matière, il reste conditionné ; mais qu'il retrouve ses sens et il comprend aussitôt que le monde n'est pas fait pour son plaisir, car le Seigneur Souverain est le seul et unique bénéficiaire de tout ce qui existe.

L'Eternel Suprême est le bénéficiaire des fruits de tous les sacrifices et de toutes les austérités, Lui le maître des trois mondes ; et c'est encore Lui l'ami véritable de tous les êtres. Mais plutôt que de laisser ces prérogatives à Dieu, la Personne Suprême, nous nous imaginons que tout nous appartient et existe pour notre plaisir, et que nous sommes les bienfaiteurs de tous. Dans cet esprit, nous prenant pour les amis de l'humanité, nous accomplissons des œuvres philanthropiques. On peut ainsi prétendre agir pour le plus grand bien de la nation, et être le meilleur ami du pays et de sa population, mais en réalité, personne ne peut être le plus grand ami de tous les êtres, hormis Dieu, leur seul ami. Il nous faut plutôt chercher à élever le niveau de conscience des âmes conditionnées pour les amener à comprendre que Dieu est leur véritable ami. En effet, celui qui se lie d'amitié avec Dieu ne sera jamais trompé, et il obtiendra toujours tout le secours nécessaire.

Eveiller la conscience des êtres représente le plus grand service qu'on puisse leur rendre.


Logos 176

Aller au tableau des logos


Le Seigneur dit : « L'âme incarnée et conditionnée en ce monde transmigre à travers différentes espèces, tantôt supérieures, tantôt inférieures, du fait même de son contact avec les attributs de la nature matérielle. A moins d'être libéré de ses occupations matérielles, elle doit accepter cette position à cause de ses actes coupables ».

En ce monde, toute action bonne ou mauvaise doit être tenue pour souillée ou fautive, du fait de son lien avec la matière. L'être conditionné, privé de raison, croit

Facebook

Visiteurs

1672691

Visiteurs en Ligne

1672691





Visiteurs par pays