Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 181 sur 527

Logos 178

Aller au tableau des logos


Le Seigneur dit : « Lorsque l'être individuel, ayant pris conscience de sa véritable identité et de sa position immuable ne prétend rien posséder, il cesse d'être affecté par les attributs de la nature matérielle. Il demeure à l'écart des influences matérielles et ce, bien que vivant dans un corps matériel ».

Une personne détachée des influences de la nature matérielle demeure comme le soleil se reflétant sur l'eau : ni les mouvements de l'onde, ni sa fraîcheur, ni son instabilité ne peuvent affecter le soleil. De même, celui qui s'absorbe dans les activités du service de dévotion offert à Dieu, devient aussi immuable que le soleil dont l'image se reflète dans l'eau. L'être saint peut sembler se trouver dans l'univers matériel, mais en fait il vit dans le monde spirituel. Il n'est pas soumis aux influences de la nature matérielle.

En vérité, chaque être spirituel individuel est une infime partie du Seigneur Suprême, de sorte que sa position éternelle consiste à coopérer avec Lui, à Lui dédier son énergie. Là réside sa nature immuable. Par contre, dès qu'il utilise son énergie en vue de la satisfaction des sens, sa position change. La libération consiste à retrouver notre position originelle, celle qui consiste à servir le Seigneur. Lorsque l'être se détache de tout attrait matériel pour s'absorber dans le service de dévotion, c'est là ce que l'on appelle l'immuabilité.

Lorsqu'une personne entreprend une action de sa propre initiative, c'est qu'elle est animée d'un certain sentiment de possession, elle subit une réaction au niveau du karma ; mais lorsqu'elle fait tout pour Dieu, ses actes n'entraînent aucune conséquence. En atteignant l'immuabilité et en cessant de se prévaloir de ses actes, on peut aussitôt s'établir au niveau spirituel, hors d'atteinte des influences de la nature matérielle.


Logos 179

Aller au tableau des logos


A travers la dévotion dédié à Dieu, le détachement du monde matériel et le développement du savoir spirituel acquis en ce concentrant sur le service de dévotion, il faut méditer sur l'Âme Suprême présente dans le même corps que nous, et simultanément séparée de lui. Nous pouvons réaliser la présence en nous de l'Âme Suprême appelée aussi Esprit Saint.

Celle-ci se trouve en effet à l'intérieur de notre corps, mais elle demeure indépendante de lui, car elle le transcende. Bien qu'habitant le même corps que l'âme individuelle, (Nous), l'Âme Suprême n'a aucun attachement pour celui-ci, au contraire de l'âme individuelle. Il s'agira donc de se détacher de l'enveloppe charnelle

Facebook

Visiteurs

1678570

Visiteurs en Ligne

1678570





Visiteurs par pays