Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 142 sur 527

Logos 116

Aller au tableau des logos


A la fin des temps, le Seigneur en personne, en la forme de Rudra, le destructeur des mondes, anéantira la création entière. La création entière est l'œuvre de Dieu, la Personne Suprême, dans sa forme de Brahma. Il la soutient dans sa forme de Visnu et la détruit dans sa forme de Rudra ou Siva. Création, soutien et destruction ou fin du monde s'accomplissent ainsi en temps voulu.

L'âme incarnée et conditionnée par la matière qui, dans son manque de perspicacité, considère ce monde temporaire comme sa demeure permanente, se doit de comprendre avec intelligence la raison d'être de ce cycle de créations et de destructions. Ceux qui s'attachent aux fruits de leurs actes en ce monde, veulent créer de gigantesques résidences, de grandes entreprises, d'énormes puissances industrielles et autres projets de grande envergure, ignorent qu'ils devront finalement tout abandonner contre leur gré pour recommencer une autre existence où se répétera le même cycle.

Pour donner un espoir à ces êtres insensés qui gaspillent leur énergie en ce monde éphémère, le Seigneur révèle qu'il existe un autre monde, éternel lui, et qui n'est pas sujet à un cycle de création et de destruction. Il précise également qu'il est donné à l'âme conditionnée de comprendre comment elle devrait agir et utiliser sa précieuse existence. Au lieu de gaspiller son énergie à manipuler la matière, laquelle par la volonté suprême, est vouée à une destruction irrémédiable, l'âme conditionnée devrait employer son énergie à servir le Seigneur avec amour, afin de pouvoir accéder à cet autre monde qui ne connaît ni naissance ni mort, ni création ni destruction, mais offre une existence éternelle, toute de connaissance et de félicité. Ainsi la création est temporairement manifestée puis détruite à seule fin d'instruire l'être conditionné qui demeure attaché à l'éphémère. Elle est donc également destinée à lui permettre d'atteindre la réalisation spirituelle.


Logos 117

Aller au tableau des logos


Tous les êtres subissant le joug de l'énergie matérielle du Seigneur Suprême, depuis Brahma (le premier être créé) jusqu'à l'insignifiante fourmi, revêtent des corps qui varient selon la nature de leurs actes passés.

La nature matérielle est bien l'une des énergies du Seigneur, mais elle est dite inférieure comparée aux êtres humains, qui constituent l'énergie supérieure. C'est par l'union de ces deux énergies du Seigneur que se manifestent l'univers et les mécanismes de l'action.

Facebook

Visiteurs

1578431

Visiteurs en Ligne

1578431





Visiteurs par pays