Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 139 sur 527

parfaits, et comme rien ne se dégrade, on n'y conçoit pas non plus de passé, de présent ou de futur et l'influence du temps y brille par son absence.

L'existence matérielle tout entière correspond à une suite de réactions qui s'enchaînent, et c'est ainsi qu'apparaissent les notions de passé, de présent et de futur. Cet enchaînement de causes et d'effets n'existe pas dans le monde spirituel, ni le cycle des six phases matérielles, naissance, croissance, stabilisation, reproduction, détérioration et annihilation.

L'énergie du Seigneur s'y trouve manifestée à l'état pur, sans trace d'illusion qui exerce son influence dans l'univers matériel. L'atmosphère se caractérise par le fait que tous obéissent au Seigneur. Point de rivalité, tous le reconnaissent comme le Maître Suprême et le servent fidèlement. C'est le Seigneur qui subvient aux besoins de tous les êtres vivants. Il est donc le Maître Suprême et tous Lui sont subordonnés.


Logos 111

Aller au tableau des logos


Seule l'austérité, la pénitence, la restriction ou l'abstinence, permet de parvenir à la réalisation du MOI véritable.

L'austérité est, en vérité, la beauté et la richesse des personnes pures ou âmes pures et de l'ordre du renoncement. Selon la philosophie de la science de Dieu, cette austérité constitue le seul et unique but de l'existence pour tous les êtres humains, car seule l'austérité permet de réaliser le moi véritable. Or le but de l'existence, c'est précisément la réalisation du soi, et non la recherche du plaisir des sens. Cette voie de l'austérité fut instaurée au tout début de la création, et c'est le Maître Spirituel Suprême, Dieu, qui l'enseigna à Brahma, le premier être créé, qui l'adopta.

Seule la voie de l'austérité permet de tirer pleinement parti de la vie humaine, contrairement au mode de vie animal d'une civilisation sophistiquée. L'animal ne connaît rien hors le plaisir des sens. Son seul souci, manger, boire et jouir bêtement de la vie.

L'être humain, lui, est fait pour observer l'austérité et retourner ainsi à Dieu, en sa demeure originelle.


Logos 112

Aller au tableau des logos


Le royaume de Dieu est réel et n'a rien d'un mythe. Il s'agit bien d'un monde véritable qui diffère de notre univers matériel par sa nature absolue, d'essence purement spirituelle, tout de connaissance, de félicité et d'éternité.

Facebook

Visiteurs

1578279

Visiteurs en Ligne

1578279





Visiteurs par pays