Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 141 sur 527

du Seigneur. Quant à celui qui a l'intelligence de désirer un corps spirituel qui lui permette de bénéficier de la compagnie du Seigneur, lui aussi verra son désir comblé. Chacun peut utiliser comme il l'entend l'infime part de liberté qui lui revient de droit, et le Seigneur fait montre d'une telle bienveillance, qu'Il accordera à chacun le corps particulier auquel il aspire.

Les innombrables corps matériels que doivent revêtir les êtres incarnés en ce monde ont pour origine les faux concepts du « je » et du « mien ». Le concept matériel de l'existence, qui, chez l'âme conditionnée, transparaît dans la politique, la sociologie, la philanthropie, l'altruisme, etc., repose donc entièrement sur cette notion de « je » et de « mien », laquelle naît d'un puissant désir de jouissance matérielle. Cette identification de l'être à son corps et à son lieu de naissance, c'est-à-dire l'endroit où il a revêtu ce corps, qui se manifeste par diverses notions matérielles, tels le socialisme, le nationalisme, l'attachement familial ou autre, a pour cause unique l'oubli de la véritable nature de l'âme individuelle. Mais que l'être ainsi conditionné entre au contact d'un maître spirituel authentique, et toute illusion sera balayée.


Logos 115

Aller au tableau des logos


Plongé dans l'illusion, l'être spirituel distinct de Dieu, que nous sommes, revêt d'innombrables formes, des corps matériels que lui confèrent l'énergie externe du Seigneur, la nature matérielle.

Les corps variés qu'empruntent les êtres spirituels distincts sont autant de costumes qu'ils se voient attribués par l'énergie externe et illusoire du Seigneur, afin de satisfaire leurs désirs de jouissance matérielle selon l'un ou l'autre des trois gunas, les modes d'influences de la nature matérielle ; vertu, passion, ignorance. En effet, l'énergie matérielle, ou énergie externe, est constituée par les trois gunas, la vertu, la passion et l'ignorance. Même lorsqu'il agit au sein de la nature matérielle, l'être distinct jouit d'un certain libre arbitre par lequel il peut choisir de revêtir l'un ou l'autre des corps matériels que lui offre l'énergie externe.

En vérité, il existe 900 000 espèces aquatiques, 2 000 000 d'espèces végétales, 1 100 000 espèces de reptiles et de vers, 1 000 000 d'espèces d'oiseaux, 3 000 000 d'espèces de mammifères et 400 000 espèces humaines, l'ensemble regroupant les 8 400 000 variétés de corps que l'on trouve en diverses planètes des innombrables galaxies. Voilà donc comment se poursuivent les errances de l'être distinct, l'être humain, par l'effet d'innombrables transmigrations, répond ainsi à l'appel des diverses formes de désirs matériels qui l'habitent.

Facebook

Visiteurs

1580692

Visiteurs en Ligne

1580692





Visiteurs par pays