Paroles de Dieu
Page 8 sur 128

tous ses merveilleux divertissements se déroulent tels que les présentent les saintes écritures révélées, et ce, à intervalles réguliers.

Retournons tous vivre auprès de Dieu.

La vie humaine n’a pas d’autre sens que celui de permettre à l’être vivant de développer sa conscience de Krishna, sa conscience de Dieu.

Que faire pour approcher Dieu, et demeurer auprès de Lui ?

Le Seigneur répond : Emplis toujours de Moi ton mental, et deviens Mon pieux serviteur (Ma pieuse servante). Sois fidèle, dévoué, sans envie, et engagé à Mon service. Abandonne-toi simplement à Moi. Ne crains rien, car Je suis avec toi. Ne promène pas des regards inquiets, car Je suis ton Dieu. Je te fortifie, Je viens à ton secours, Je te soutiens de Ma droite triomphante.

Ceux qui veulent réellement connaître Dieu, le voir face à face, l’entendre, et avoir l’insigne honneur d’entrer dans sa demeure céleste, n’ont qu’une seule chose à faire : l’aimer de tout leur cœur et de toute leur âme, s’abandonner totalement à Lui, prendre plaisir à faire sa divine volonté et à le satisfaire, et le servir avec amour et dévotion.

Voilà la clé majeure, la perfection de l’existence.

Dans cet univers matériel, il y a autant d’êtres vivants (d’âmes incarnées), que d’atomes. Parmi eux, très peu sont des êtres humains et, parmi ces derniers, fort peu se soucient de suivre des principes religieux.

Lorsque Dieu a placé les âmes désireuses de jouir des plaisirs de leurs sens dans l’univers matériel, dans sa bienveillance Il a veillé aussi à leur transmettre le savoir en parallèle, afin qu’elles apprennent à mieux connaître le Seigneur Souverain, et qu’elles obtiennent toutes les facilités en même temps qu’elles sont instruites sur la voie du salut, en vue de retourner dans son royaume absolue. Le vrai monde c’est le royaume de Dieu, et la véritable existence, c’est auprès de Krishna, Dieu, la Personne Suprême qu’elle se trouve et nulle part ailleurs.

L’univers matériel est, en vérité, un monde éphémère, qui disparaîtra un jour, où le vrai bonheur n’existe pas, et où la souffrance est permanente. On l’appel le monde de l’impermanence.

 

Facebook

Visiteurs

1574621

Visiteurs en Ligne

1574621





Visiteurs par pays