Chaitanya, l'Avatar d'Or
Page 12 sur 89

On compte d'innombrables chatour-vyouhas sur différentes planètes et en divers lieux, notamment à Dvaraka et à Mathoura, où ils sont manifestés de toute éternité. De ce quatuor originel émanent les vingt-quatre principales vaibhava-vilas, formes qu'on nomme différemment selon la disposition des symboles qu'elles portent dans leurs mains. Ces quatre manifestations de Krishna sont également présentes sur chacune des planètes du monde spirituel, planètes qu'on nomme Narayana-lokas ou Vaikountha-lokas. Le Seigneur S'y manifeste sous la forme à quatre bras de Narayane, duquel émanent les formes de Vasoudev, Shankarshane, Pradyoumna et Anirouddha citées plus haut. Narayane y occupe la place centrale, et S'entoure ainsi des quatre formes du chatour-vyouha. Chacune d'elles se multiplie ensuite en trois autres aux noms différents, dont le premier est Keshava, ce qui donne un total de douze formes connues sous différents noms selon la disposition des symboles que Narayane tient dans Ses mains.

Quant à la forme de Vasoudev, les trois manifestations qui en émanent sont Keshava, Narayane et Madhava. Les trois formes de Shankarshane sont appelées Govinda, Vishnou et Shri Madhousoudane. Il convient ici de noter que cette forme de Govinda n'est pas celle du fils de Nanda Maharaj à Vrindavane. De même, Pradyoumna Se multiplie en trois formes nommées Trivikram, Vamana et Shridhar, alors que les trois formes d'Anirouddha sont Hrishikesh, Padmanabhe et Damodar.

Les différentes Formes de Krishna sont ainsi présentes dans notre univers et dans tous les autres pour le plaisir de Ses dévots. En effet, ceux-ci ne prennent pas naissance qu'en Inde, mais bien dans toutes les parties du monde. Même lorsqu'ils ont oublié leur identité réelle, ces Formes S'incarnent pour leur satisfaction ainsi que pour rétablir le service de dévotion et accomplir d'autres activités d'importance vitale pour le Seigneur Dieu. Certaines de ces Formes sont des avatars mentionnés dans les Écritures.

Krishna S'incarne d'abord sous la forme des trois pourousha-avatars : Karanodakashayi ou Maha-Vishnou, Garbhodakashayi Vishnou et Kshirodakashayi Vishnou, ainsi que le confirme le Satvata Tantra. Les énergies de Krishna peuvent également être divisées en trois catégories, soit l'énergie de la pensée, l'énergie du sentiment et l'énergie de l'action. Il manifeste la première en tant que Dieu Suprême, la seconde en tant que Vasoudev et la troisième, en tant que Shankarshane Balaram. La Création ne saurait exister sans la pensée, le sentiment et l'action. Bien qu'on ne puisse parler de création en ce qui concerne le monde spirituel, l'univers matériel, lui, est bel et bien créé. Quoi qu'il en soit, le monde spirituel et l'univers matériel sont tous deux des manifestations de l'énergie d'action de Krishna, à travers laquelle Il intervient sous la forme de Shankarshane et de Balaram.

Le monde spirituel, avec ses planètes Vaikountha et Krishnaloka, repose sur l'énergie de la pensée du Divin. Bien qu'il ne saurait y être question de création vu sa nature éternelle, comprenons que les planètes spirituelles dépendent néanmoins de l'énergie de la pensée du Seigneur Suprême. Cette énergie est décrite dans la Brahma-samhita (5:2), où il est dit que la Demeure Suprême, Goloka, se manifeste tel un lotus aux centaines de pétales. Tout y est manifesté par Ananta, Balaram ou Shankarshane. La manifestation cosmique et ses différents univers sont manifestés par l'entremise de maya, l'énergie matérielle. N'allons pas croire, cependant, que la nature - ou l'énergie - matérielle soit la cause de l'entière manifestation cosmique. C'est plutôt le Seigneur Suprême, dont les différentes émanations opèrent à travers la nature matérielle, qui en est la cause. En d'autres mots, il ne saurait être question de Création sans la direction du Seigneur. La Forme par l'intermédiaire de laquelle l'énergie de la nature matérielle opère la Création a nom Shankarshane. Il est donc entendu que la manifestation cosmique est créée sous la supervision de l'Être Suprême. On donne à ce sujet l'exemple du fer qui, au contact du feu, devient pareil à celui-ci.

Facebook

Visiteurs

1672756

Visiteurs en Ligne

1672756





Visiteurs par pays