La science spirituelle pure
Page 125 sur 692

Mais ceux qui pratiquent le service d’amour et de dévotion qu’ils dédient à Dieu avec succès vont directement, après avoir quitté le corps matériel, au monde spirituel, pour s'établir dans l'une des planètes Vaikunthas. Les habitants de Vrndavana sont tous des purs bhaktas. Leur destin est Krsnaloka. Par là, ils s'élèvent même au-delà des Vaikunthalokas. En vérité, les êtres toujours absorbés dans la Conscience de Krsna, dans le service de dévotion pur, se voient accorder la chance, à l'instant de la mort, d'obtenir la compagnie de Krsna dans l'un des univers du monde matériel, car les Divertissements de Krsna se déroulent sans cesse en cet univers ou un autre. De même que le soleil épanche tour à tour sa lumière sur tous les lieux de notre planète, la Krsna-lila, ou l'Avènement et les Divertissements sublimes de Krsna, se manifeste perpétuellement en notre univers ou en un autre. Les dévots arrivés à maturité, ayant atteint la perfection de la conscience de Krsna, dès qu'ils ont quitté le corps matériel se voient transférés dans l'univers, quel qu'il soit, où Krsna apparaît alors. Là, ils obtiennent leur première chance de vivre en la compagnie personnelle, directe, du Seigneur. Cette «formation», nous pouvons la voir dans la Vrndavana-lila de Krsna sur notre planète. Ainsi Krsna révéla-t-Il aux habitants de Vrndavana le véritable aspect des planètes Vaikunthas, afin qu'ils puissent connaître leur destinée. Lorsque Krsna dévoile Ses Divertissements sublimes en quelque univers matériel, L'accompagnent non seulement Ses compagnons éternels, mais également ceux qui viennent d'être affranchis de l'existence matérielle et se trouvent élevés à ce grade.

Au-delà de l'Univers matériel, dans l'«atmosphère» Vaikuntha, tous les êtres jouissent d'une pleine connaissance. Là, sur les Vaikunthalokas ou sur Krsnaloka, tous, sans distinction, s'absorbent dans le service de dévotion offert au Seigneur.

Pourquoi il ne faut pas avorter ?

Avorter est un crime, car l’œuf est déjà un être vivant puisqu’une âme s’y trouve.

En vérité, dès la première phase, celle qui voit l’union du spermatozoïde et de l’ovule, l’âme les rejoint instantanément et donne vie à l’œuf ainsi constitué. C’est grâce à l’âme que l’œuf pourra se développer et devenir un embryon, puis un fœtus. L’âme spirituelle est, en vérité, la vie, le principe actif, la force vitale qui donne la vie au corps qu’elle pénètre et qui permet à ce dernier de se mouvoir.

Enlevez l’âme de l’œuf, et ce dernier ne pourra jamais se développer. Idem pour l’embryon qui ne pourra jamais devenir un fœtus et le fœtus ne se développera jamais en corps complet de bébé. C’est l’âme qui apporte la vie et qui permet le développement. Enlevez l’âme, et l’œuf, l’embryon, le fœtus, en somme le corps de matière se retrouve inerte, mort.

L’avortement, c’est l’assassinat soit de l’œuf, soit de l’embryon, soit du fœtus, mais dans tous les cas, c’est l’interruption d’une existence, celle d’une âme spirituelle innocente.

 

Facebook

VISITEURS

1672749

VISITEURS EN LIGNE

1672749





Visiteurs par pays