Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 599 sur 659

L’âme spirituelle, à elle seule, éclaire de la conscience le corps tout entier. La conscience est la preuve concrète de la présence de l’âme dans le corps.

La conscience est une manifestation de l’âme, le principe majeur, l’essence de l’âme spirituelle, l’énergie principale de l’âme, elle est l’âme elle-même. L’âme est présente dans le cœur de l’être vivant, l’être céleste, l’être humain, l’animal et le végétal, elle est la source de toutes les énergies qui soutiennent le corps. L’énergie de l’âme est répandue dans tout le corps, telle est la conscience, et c’est grâce à cette dernière répandue dans tout le corps que l’âme manifeste son omniprésence dans le corps dans lequel elle se trouve et qu’elle maintient en vie par sa force vital.

La conscience, c’est aussi la perception que l’on a de soit, ce qui nous permet de dire « je suis ».

L’âme est la conscience pure qui s’exprime. Elle est la force vitale, le principe actif qui permet au corps de vivre et de se mouvoir. Elle est le Moi véritable, le Moi conscient et le véritable Ego. La véritable mémoire spirituelle se trouve en elle. Elle donne au corps sa beauté et la vie. Chacun de nous est, en vérité, une âme spirituelle éternelle.

Que l’âme sorte du corps, et ce dernier s’écroule, inanimé, mort. Seuls les corps matériels qu’elle emprunte sont sujets à la destruction. Le corps n’est rien d’autre qu’une masse de matière inerte, car il est naturellement privé de vie. Le corps est une masse morte. C’est l’âme qui réside temporairement en lui, qui lui donne vie. Cette minuscule étincelle spirituelle est le principe vital qui anime le corps matériel, où son influence est partout répandue dans cette enveloppe charnelle.

La conscience se manifeste en exerçant ainsi son influence dans tout le corps. Elle est la preuve de la présence de l’âme, qui est sa source. Nul n’ignore que, privé de conscience le corps matériel est un objet sans vie, que rien ne peut ranimer. La conscience provient de l’âme, et non de quelques combinaisons d’éléments matériels. Sise dans le cœur, elle dispense son énergie à tout le corps. Les globules sanguins, qui transportent l’oxygène emmagasiné dans les poumons, tirent leur énergie de l’âme. C’est pourquoi le sang cesse de circuler et de remplir ses fonctions dès que l’âme quitte le corps.

La conscience est la manifestation et l’énergie majeure de l’âme. C’est la conscience particulière d’une âme individuelle qui dirige ses actes. Le cerveau humain n’est qu’un instrument n’ayant aucun rapport avec l’intelligence réelle, qui se trouve en l’âme. La véritable intelligence est aussi un autre principe majeur de l’âme, car c’est en elle qu’elle se trouve et nulles parts ailleurs.

L’intelligence réelle, le mental et la conscience sous leur forme pure sont inhérents à l’âme spirituelle distincte de Dieu, que chacun de nous est. Ceci permet d’affirmer en toute certitude que le cerveau du corps matériel n’est pas le centre de l’intelligence, et que c’est la conscience de l’âme qui détermine l’intelligence de ses actes.

Quel que soit le cerveau que nous ayons, notre vie sera couronnée de succès si nous détournons tout simplement notre conscience de la matière et l’orientons vers Krishna, Dieu, la Personne Suprême.

L’être individuel distinct de Dieu est par nature intrinsèque, une âme spirituelle étrangère à la matière et à ce titre, il constitue une étincelle de l’Âme Suprême,

Facebook

VISITEURS

4203607

Visiteurs en Ligne

4203607





Visiteurs par pays