Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 337 sur 527

Dans cette vision, le bien consiste à respecter et à appliquer les préceptes de Dieu, les principes régulateurs ou interdits, les commandements divins, les lois divines, les instructions divines, à croire en sa divine parole, en son enseignement, à Lui obéir, à faire sa volonté, à unir nos intérêts aux siens, à renouer le lien qui nous unit à Lui, à nous abandonner à Lui et à le servir avec amour et dévotion.

Le mal, c'est envier Dieu, nous croire identique à Lui ou nous prendre pour Lui. C'est le renier, refuser de le servir, prétendre qu'Il n'existe pas, et donc rejeter sa parole, son enseignement, ses commandements, ses lois, ne pas vouloir Lui obéir et donc rejeter son autorité. C'est en définitive, faire tout le contraire du bien.

Le bien absolu, c'est offrir notre vie, notre existence, tous nos actes, nos désirs, nos intérêts à Dieu. C'est partir du principe que tout Lui appartient, qu'Il est le seul bénéficiaire des fruits de tous nos actes et de tous nos sens, et donc tout utiliser uniquement pour la satisfaction de Krishna, Dieu, la Personne Suprême. Le bien absolu n'est autre que Dieu Lui-même, et le caractérise.

Si Krishna, Dieu, la Personne Suprême permet que le bien et le mal existent sur toutes les planètes du cosmos matériel, c'est pour permettre aux êtres vivants d'apprendre à lui Obéir, et à agir de manière juste pour le bien-être de tous en évitant de faire souffrir les autres et à savoir que tout acte engendre des effets aux conséquences diverses, bonnes ou mauvaises, dont chacun aura à rendre compte et à subir une sanction à la fin de la vie actuelle déjà, et à coup sûr dans sa prochaine existence.

En créant la souffrance, Dieu désir que l'être humain par la souffrance ressentie et subit généralement lors de sa prochaine existence, il efface l'acte coupable commis dans sa vie passée, prenne conscience de la douleur qui en résulte pour faire pénitence, acte de repentance, demande pardon pour le mal et la souffrance qu'il a provoqué, se tourne vers Dieu, et prenne la résolution de ne plus jamais recommencer, de changer en mieux, et de ne plus jamais faire souffrir qui que ce soit, les êtres humains, les animaux et les végétaux.


Logos 372

Aller au tableau des logos


Lorsque Dieu inflige un châtiment c'est toujours par compassion et miséricorde, afin de sauver un être de l'enfer.

Lorsque Dieu inflige un châtiment à une personne coupable d'actes malveillants, criminels, c'est pour l'amener à se corriger, le ramener à la raison et ainsi lui faire prendre conscience de ses erreurs. Ces punitions de Dieu ont pour socle la compassion du Seigneur à l'égard de l'être coupable, afin de sauver ce dernier et lui éviter d'aller en enfer. Mais si cet être coupable ne veut pas écouter Dieu en agissant

Facebook

Visiteurs

1678561

Visiteurs en Ligne

1678561





Visiteurs par pays