Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 307 sur 659

1)     Celle qui permet de vivre sur la même planète que le Seigneur.

2)     Celle qui donne les mêmes traits corporels que le Seigneur.

3)     Celle qui permet de bénéficier des mêmes opulences que le Seigneur.

4)     Celle qui permet de vivre en compagnie du Seigneur.

Devenir conscient de Krishna, Dieu, la Personne Suprême, ou spirituellement éclairé, et s'engager dans son service d'amour absolu, tels sont les véritables signes de la libération.

Par sa miséricorde, le Seigneur aide son dévot malgré lui.

Le Seigneur s'efforce assurément d'accorder toute protection aux êtres saints, qui ont tout abandonné pour le servir.

Un autre point à noter, est que l'attachement au foyer, à sa femme, à ses enfants, à ses amis, aux rapports sociaux et à l'amour matériel, ne conduit pas à obtenir la faveur de Dieu, la Personne Suprême. Celui qui demeure attaché au foyer à cause des plaisirs matériels ne peut pas devenir un être pur, un pur dévot. Il peut arriver qu'un pur dévot demeure au foyer, auprès de sa femme et de ses enfants, par habitude ou par attirance, mais désire en même temps servir le Seigneur Suprême au mieux de ses possibilités.

Le Seigneur fait alors en sorte de lui retirer les objets de son attachement et de le libérer ainsi de cet enchaînement au foyer, à sa femme, à ses enfants, à ses amis, etc. Ceci est une miséricorde spéciale accordée à l'être pur, au pur dévot, pour le ramener à Dieu, dans sa demeure originelle.

La roue de l'existence matérielle.

Le mental matériel qui recouvre l'âme, l'entraîne d'une forme de vie à une autre. C'est ce que l'on appelle « la roue de l'existence matérielle ».

Les activités du mental sous l'influence de la nature matérielle sont la cause de bonheur et de malheur en ce monde de la matière dense. Aveuglée par l'illusion, l'âme poursuit éternellement son existence conditionnée par la matière sous différents noms. On qualifie ceux qui se trouvent dans cette situation, d'êtres éternellement conditionnés. En somme, le mental est a l'origine de l'existence conditionnée par la matière.

C'est pourquoi la pratique de l'union avec Dieu dans son ensemble vise à s'assurer la maîtrise du mental et des sens. Une fois le mental maîtrisé, les sens le sont automatiquement, et l'âme se trouve sauvée des conséquences de l'action vertueuse ou impie. Si on dépose le mental aux pieds du Seigneur Krishna, les sens seront automatiquement employés à son service, et lorsqu'il absorbe son mental et ses sens

Facebook

VISITEURS

4203567

Visiteurs en Ligne

4203567





Visiteurs par pays