Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 194 sur 527

Logos 200

Aller au tableau des logos


Il est impossible de modifier les conditions de vie, car elles sont le fruit de nos actes, de nos paroles et de nos pensées. Les conditions de vie matérielles ne peuvent être ni améliorées ni aggravées.

Au nom de la philanthropie, de l'altruisme et du communisme, les gens éprouvent de la compassion pour l'humanité souffrante partout dans le monde. Les philanthropes et les altruistes ne se rendent pas compte qu'il est impossible d'améliorer les conditions de vie matérielles, de qui que ce soit ; celles-ci sont en effet déjà déterminées par un ordre supérieur en fonction du karma de chacun, et elles ne peuvent être modifiées. Le seul bien que l'on puisse faire à ceux qui souffrent consiste à les amener à un niveau de conscience spirituelle. Les conditions de vie matérielles ne peuvent être ni améliorées ni aggravées. Pour ce qui est du bonheur matériel, il vient de lui-même en temps opportun, tout comme le malheur, sans même que nous fassions des efforts pour l'obtenir. Les joies et les peines matérielles surviennent sans effort particulier ; nous ne devons donc pas nous soucier d'activités matérielles. Quiconque éprouve le désir ou est en mesure d'aider autrui devrait s'efforcer d'élever les hommes au niveau de la conscience de Dieu. De cette façon, chacun progresse spirituellement par la grâce du Seigneur.

Comprenons que nous devons prendre garde de ne pas nous laisser fourvoyer par de prétendues œuvres de bienfaisance fondées sur le corps. Nous ne devons à aucun prix renoncer à notre intérêt qui consiste à obtenir à tout prix la faveur de Dieu. En général, les gens ignorent cette vérité, ou bien ils l'oublient ; ils sacrifient alors leur intérêt premier, qui consiste à mériter la faveur du Seigneur et s'emploient en des œuvres philanthropiques visant au bien-être du corps.


Logos 201

Aller au tableau des logos


Le Seigneur dit : « Celui qui connaît la nature absolue de Mon Avènement et de Mes Actes n'aura plus à renaître dans l'univers matériel. Après avoir quitté son corps, il entrera dans Mon royaume éternel. »

Ceci n'est possible que pour celui qui agit en tant que serviteur éternel ou servante éternelle du Seigneur Suprême. L'être vivant doit comprendre sa position originelle et éternelle, de même que celle du Seigneur Suprême. Tous deux participent d'une même identité spirituelle. Il faut donc toujours agir comme le serviteur ou la servante du Seigneur Suprême, et éviter ainsi d'avoir à renaître en ce monde.

Quiconque se garde en bonne condition spirituelle et se considère comme un serviteur éternel ou une servante éternelle du Seigneur Souverain connaîtra le succès au moment où il (elle) devra abandonner son enveloppe matérielle.

Facebook

Visiteurs

1672936

Visiteurs en Ligne

1672936





Visiteurs par pays