Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 198 sur 527

Ce n'est qu'après avoir lutté pour sa subsistance tout au long de nombreuses vies que l'on peut trouver refuge auprès de Dieu. L'être vivant devient alors véritablement sage et s'abandonne au Seigneur. Telle est bien l'unique façon de mettre un terme à la répétition des naissances et des morts. L'être incarné et conditionné erre d'une planète à une autre, sous différentes formes, dans différents corps, mais s'il a la fortune de rencontrer un maître spirituel authentique, il pourra, par sa grâce, trouver refuge en Dieu, et entamer sa vie de dévotion.


Logos 207

Aller au tableau des logos


Quelle est la source de nos souffrances ?

Les incroyants doivent subir diverses tribulations matérielles du fait de leur tendance à commettre des actes intéressés répréhensibles. Sous l'influence de l'ignorance, (de l'absence de données relatives à Dieu et à la vérité absolue) le désir de pécher persiste dans leur cœur.

Les réactions pécheresses se manifestent généralement en quatre phases ; certaines sont prêtes à porter leurs fruits, d'autres affectent la forme de semence, d'autres sont encore non manifestées, et les dernières ont déjà cours. Ces actes pécheurs peuvent être divisés en deux groupes. Le premier groupe désigne les fautes pour lesquelles nous souffrons à l'heure actuelle, alors que le second se rapporte à celles pour lesquelles nous devrons souffrir plus tard. Ainsi, lorsque la semence des conséquences de nos fautes n'a pas encore fructifié, elles sont dites en attente. Ces graines du péché demeurent imperceptibles, mais elles sont innombrables, et nul ne peut déterminer à quand remonte leur apparition. C'est à cause de ces semences impures ayant déjà fructifié qu'une personne naît au sein d'une famille de basse condition ou endure divers autres maux.

Cependant, lorsqu'on adopte le service de dévotion offert à Dieu, toutes les phases de la vie pécheresse sont anéanties. Le service de dévotion réduit à néant toutes les conséquences d'une existence pécheresse ; toutes les réactions dues à nos fautes. Lorsque le service de dévotion habite le cœur d'une personne, aucun désir d'agir de façon répréhensible n'y a plus sa place. La vie pécheresse résulte de l'ignorance, c'est-à-dire de l'oubli de notre position naturelle et éternelle de serviteur (de servante) de Dieu ; mais dès qu'une personne devient pleinement consciente de Dieu, elle réalise qu'elle est l'éternel serviteur (servante) de Krishna, Dieu.

Facebook

Visiteurs

1678519

Visiteurs en Ligne

1678519





Visiteurs par pays