Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 121 sur 527

Logos 79

Aller au tableau des logos


Le Seigneur dit : « Quand ils M'ont atteint, les êtres saints imbus de dévotion, ces grandes âmes, ces nobles âmes, jamais plus ne reviennent en ce monde transitoire où règne la souffrance (l'univers matériel). Ce n'est que par le service de dévotion, et seulement ainsi, que l'on peut me connaître tel que je suis. »

L'âme pure qui, pour avoir engagé ses sens dans le service de dévotion, atteint le royaume de Dieu et y bénéficie de la compagnie du Seigneur et des âmes libérées qui y vivent, jamais plus n'éprouvera d'attrait pour les atouts limités du monde matériel. Le service de dévotion offert au Seigneur comble en vérité l'âme pure de deux grâces majeures, la paix et la plénitude. Elle jouit de la compagnie du Tout parfait, Dieu, et connaît une paix et une satisfaction parfaites.

Pour accéder à l'amour de Dieu, il faut être parfaitement libre de toute autre aspiration. On accède au niveau de l'amour pour Dieu à travers un service de dévotion pur, en apprenant à œuvrer avec amour pour l'objet de son amour, pour la Personne Suprême. Qui accède au royaume de Dieu, ne reviendra plus jamais dans l'univers matériel où règnent la peur, l'anxiété, la souffrance et la mort. Seul le fait de s'élever jusqu'à vivre en compagnie du Seigneur constitue la plus haute perfection de l'existence.


Logos 80

Aller au tableau des logos


L'homme est fait pour parvenir à la réalisation spirituelle, et pour renouer le lien qui l'unit à Dieu. La vie humaine offre aux âmes incarnées et conditionnées par la matière, que nous sommes, la possibilité de retrouver leur conscience éternelle spirituelle et de parfaire ainsi la mission de l'existence.

Le royaume de Dieu ne connaît aucune limite, car il est infini, et il en est de même pour le nombre des intermédiaires qui assistent le Seigneur dans ses œuvres. Il existe des myriades de galaxies peuplées d'un nombre infini de planètes, mais toutes sans exception sont des lieux de souffrance où l'on subit la naissance, la maladie, la vieillesse et la mort, maux inhérents à ce monde matériel.

Le Seigneur enseigne que l'on ne peut tenir, même la plus haute planète de la galaxie, pour un lieu où règne le parfait bonheur. Le vrai bonheur se trouve plutôt dans le royaume de Dieu où personne ne souffre les affres de l'existence matérielle.

La forme humaine n'est pas faite pour le plaisir des sens mais pour la réalisation spirituelle.

Facebook

Visiteurs

1672929

Visiteurs en Ligne

1672929





Visiteurs par pays