Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 117 sur 527

dévots qu'en temps voulu, Il les rappelle à Lui, créant pour cela un concours de circonstances favorables et propices pour l'âme pure.

Il faut abandonner tout attachement ou lien qui nous retienne à la matière avant de pouvoir retourner vers Dieu, vers notre demeure originelle. C'est pourquoi même si un être saint se trouve profondément absorbé dans les affaires de ce monde, le Seigneur créera une situation favorisant le détachement total chez son dévot. Jamais le Seigneur Suprême n'oublie son pur dévot, même si ce dernier se trouve engagé dans des activités apparemment matérielles, et c'est pourquoi il arrive parfois qu'Il crée une situation mystérieuse où l'être saint est obligé de renoncer aux choses de ce monde. Alors que certains y voient une source de frustration, et lui prêtent une influence négative, il peut y saisir un signal du Seigneur. Le Seigneur miséricordieux confronte parfois son pur dévot à de telles circonstances, afin de l'arracher à l'océan boueux de l'existence matérielle, et de le ramener à Lui, même s'il semble extérieurement que l'âme pure soit en proie à quelques frustrations.

L'être saint se trouve toujours sous la protection du Seigneur, et en toutes circonstances, dans le succès comme dans l'échec, le Seigneur continue d'agir comme son guide suprême. Ainsi le pur serviteur de Dieu accepte-t-il toutes conditions, même adverses, comme une bénédiction du Seigneur.


Logos 73

Aller au tableau des logos


Celui qui désire devenir un compagnon du Seigneur Suprême sur l'une des innombrables planètes qui peuplent le monde spirituel, et plus spécialement sur Goloka Vṛndāvana, la propre planète de Krishna, Dieu, la Personne Suprême, doit sans cesse méditer sur le fait qu'il se distingue de l'énergie matérielle, qu'il n'a aucune relation avec elle, et qu'il doit réaliser son identité purement spirituelle, d'entité spirituelle ou âme spirituelle, qualitativement égale à l'Âme Suprême, l'Esprit Saint. L'âme réalisée se sent alors véritablement libre.

Ce sentiment de liberté face à tout rapport matériel ainsi que la libération des enveloppes de matière dense et éthérées, qui recouvrent l'être le laisse libre d'agir comme le serviteur du Seigneur alors même qu'il vit encore en ce monde. Ce niveau de perfection se nomme l'état libéré au sein même de l'univers matériel. Voilà le moyen de mettre fin à l'existence matérielle. Non que l'on doive simplement se savoir un être spirituel, mais nous devons aussi agir comme tel. Celui qui se dit simplement être spirituel est un impersonnaliste, quand celui qui agit en tant que tel est qualifié d'âme pure

Le Seigneur enseigne que seuls ceux qui ont accompli des actes de vertu dans leurs vies passées, et qui par là ont été libérés des suites de toutes fautes peuvent concentrer leur attention sur le Seigneur Suprême, Dieu.

Facebook

Visiteurs

1655241

Visiteurs en Ligne

1655241





Visiteurs par pays