Chaitanya, l'Avatar d'Or
Page 7 sur 108

Il est le maître des six perfections ; beauté, richesse, renommée, puissance, sagesse et renoncement, car Il n'est autre que le Seigneur Kṛiṣhṇa. En lui se retrouvent dans leur plénitude l'éternité, le savoir et la félicité. Il est Dieu, le Seigneur Suprême et Originel, descendu en ce monde en la personne de Chaitanya pour enseigner le détachement, le savoir spirituel, le service de dévotion aux masses et le pur amour pour Dieu. Glorifié comme la Personne Originelle, Dieu, Chaitanya est comparé à un océan de miséricorde. Il prêche sans cesse l'amour de Dieu à travers le mouvement du sankirtana, (du chant des Saints Noms de Krishna) et les êtres intelligents adoptent d'emblée cette voie de réalisation spirituelle.

Pour le bénéfice de toute la société humaine, non seulement le Seigneur se manifeste en tant que Manu [le Père de l'humanité] afin de diriger convenablement l'univers, mais Il apparaît aussi sous la forme d'un précepteur, d'un spiritualiste, d'un grand sage ou autre, pour le bien de l'humanité. Le devoir des hommes, par conséquent, est de suivre la voie d'action définie par le Seigneur Suprême. Dans l'ère actuelle, on trouvera l'essence de toute la connaissance védique dans la Bhagavad-gita, [Paroles de Krishna, Christ, Dieu, la Personne Suprême] qui est personnellement énoncée par Dieu. Cette même Personne Divine, apparaissant sous les traits de Sri Chaitanya Mahaprabhu, l'Avatar d'Or, répand les enseignements de la Bhagavad-gita dans le monde entier. En d'autres termes, Dieu, la Personne Suprême, Krishna, est si bon et si miséricordieux envers l'humanité qu'Il demeure toujours anxieux de ramener les âmes déchues en leur demeure originelle, auprès de Lui. Le Seigneur Chaitanya, l'Avatar d'or, est un fort beau garçon dont le teint est semblable à de l'or en fusion.

Enseignement du Seigneur Chaitanya mahaprabhu à son disciple Roupa Gosvami.

L'univers est peuplé d'innombrables êtres vivants qui, du fait de leurs propres actes intéressés, transmigrent (se réincarnent) d'une espèce à une autre et errent de planète en planète. C'est ainsi que leur emprisonnement dans la matière se perpétue depuis des temps immémoriaux. Ces êtres vivants sont des fragments infinitésimaux de l'Âme Suprême, fragments spirituels dont il est possible de connaître les dimensions. L'âme distincte (distincte de Dieu) mesure approximativement un dix-millième de la pointe d'un cheveu.

Le Seigneur poursuit son enseignement en soulignant l'existence de deux classes d'êtres vivants : ceux qui sont éternellement libérés et ceux qui sont éternellement conditionnés par la matière. Ces derniers se subdivisent à leur tour en deux catégories, les êtres mobiles et les êtres immobiles. Les arbres, qui ne peuvent se déplacer, appartiennent à cette seconde catégorie. Les autres, les êtres mobiles, tels les oiseaux et les bêtes, se subdivisent encore en trois catégories : ceux qui volent dans l'air (les oiseaux), ceux qui nagent dans l'eau (les êtres aquatiques) et ceux qui se déplacent sur la terre ferme (les humains et les autres animaux).

Facebook

Visiteurs

2160332

Visiteurs en Ligne

2160332





Visiteurs par pays