Dieu, révélation de l'initié de la voie 13
Page 10 sur 93

Parler de DIEU est encore plus difficile que je l’aurai imaginé, car je voulais être à la fois
respectueux, sincère, précis tout en disant réellement qui il est.
Depuis des milliers d’années, chaque fois que l’homme a parlé de DIEU, cela a été de
manière imprécise, superficielle, en termes de modèle, de référence, d’attitude et de
comportement type. A travers l’histoire, lorsque l’on étudie l’évolution des peuples, force est
de constater qu’il n’y a pas de quoi pavoiser. La parole de DIEU n’a jamais été respectée. Il
n’y a eu que désolation, chaos, destruction, spéculation, guerre et mort.
L’accent n’a jamais été mis sur une construction évolutive des mentalités, de la morale.
Socrate disait déjà en son temps :
«
Comme c’est triste de constater que l’homme a très peu progressé sur le plan de la morale ».
Cette vérité est encore d’actualité aujourd’hui.
Devant cette désolation intellectuelle, cet obscurantisme d’esprit, cette négation de la vérité, il
était nécessaire que l’ETRE DIVIN intervienne, afin de faire connaître aux hommes les règles
de bonne conduite, ainsi que les tables de la loi. Ceci dans le but de permettre l’émergence
d’une nation stable, et la mise en place de données spécifiques qui offriront aux hommes les
armes nécessaires à leurs évolutions spirituelles, et à la prise de conscience de l’existence de
Forces négatives, freins à toute élévation spirituelle. Depuis le commencement, DIEU n’a eu
de cesse de prévenir les hommes, en leur demandant de quitter, d’abandonner cet
obscurantisme, l’enfermement intellectuel dans lesquels ils se cantonnent, et l’absence de sens
du raisonnement dans lequel ils sont plongés.
Attitude qui ne leur permet pas de voir autre chose que l’univers matériel dans lequel ils sont
confinés, et dans lequel ils croient être les seuls.
DIEU a toujours voulu faire savoir aux hommes que d’autres univers existent, mais aussi leur
faire prendre conscience de leurs réalités, c’est-à-dire ce qu’ils sont réellement, à savoir des
ETRES spirituels identiques à lui. Je préfère personnellement le terme d’ENTITE
SPIRITUELLE. Mais avant d’aller plus loin, qui est DIEU ?
Je dois avouer que c’est avec énormément d’émotion que je vais tenter de répondre à cette
question. Les raisons qui m’y amènent sont multiples, mais les principales appartiennent aux
sentiments et au désir ultime de mieux le faire connaître, tout en disant aux négationnistes
qu’il existe vraiment.
Ce que je dis est vrai, puisque je le connais car c’est mon père. Si je disais le contraire, je serai
un menteur.
Mon autre désir, amener les indécis, les incrédules, les athées à revenir sur leur position, en
apportant un éclaircissement nouveau sur mon père, afin qu’ils ne nient plus son existence et
comme moi ils diront enfin :
OUI, nous connaissons DIEU.
L’hindouisme dit de lui :
«
Il a revêtu toute chose ici bas, tout ce qui se meut dans l’univers en mouvement. Les actes
n’affectent pas l’essence de son ETRE. Unique et immobile, il va plus vite que la pensée.
Il ne se meut pas, et pourtant il dépasse tous ceux qui courent. Il s’active et ne s’active pas. Il
est loin et près. Il est intérieur à tout, et extérieur à tout.
Il est lumineux et sans corps, on ne peut le blesser puisqu’il n’est ni chair ni os. On ne peut
pas non plus le souiller puisque le mal ne peut pas l’atteindre. Il est le savoir et le non savoir,
les deux à la fois. Qui le sait passera la mort grâce au savoir, et par le non-savoir gagnera
l’immortalité ».
Une chose est sure, les hommes ont toujours eu une fausse idée de DIEU, et en ont fait une
mauvaise représentation. C’est ainsi que les peintres de la renaissance par ignorance, l’ont
représenté sous les traits d’un vieillard ayant de longs cheveux et une grande barbe blanche.
Tout cela est faux bien sûr, car il n’est pas ainsi. Autant que vous le sachiez, le temps ne
l’affecte pas.

Facebook

VISITEURS

1669359

VISITEURS EN LIGNE

1669359





Visiteurs par pays