Le monde spirituel
Page 4 sur 94

lila de Krsna sur notre planète. Ainsi Krsna révéla-t-Il aux habitants de Vrndavana le véritable aspect des planètes Vaikunthas, afin qu’ils puissent connaître leur destinée.

Krsna manifesta à leurs yeux le monde spirituel, éternel, sans fin et tout de connaissance. On trouve, dans l’Univers matériel, diverses formes de corps, tantôt hautes tantôt basses, et selon ces formes, le savoir diffère. Dans le corps d’un enfant, par exemple, il n’est pas aussi parfait que dans un corps d’homme adulte. Dans toutes les formes de vie se distinguent différents niveaux, chez les êtres aquatiques, les plantes et les arbres, les reptiles et les insectes. Les oiseaux et les bêtes, les hommes civilisés et non civilisés. Au delà de la forme humaine se trouvent les devas, des Caranas et des Siddhas jusqu’aux habitants de Brahmaloka, demeure de Brahma; chez les devas eux-mêmes se manifestent différents degrés de savoir. Mais au-delà de l’Univers matériel, dans l’«atmosphère» Vaikuntha, tous les êtres jouissent également d’une pleine connaissance. Là, sur les Vaikunthalokas ou sur Krsnaloka, tous, sans distinction, s’absorbent dans le service de dévotion offert au Seigneur.

Comme le confirme la Bhagavad-gita, jouir du savoir dans sa plénitude, c’est connaître Krsna en tant que Dieu, la Personne Suprême. Les Vedas, ainsi que la Bhagavad-gita, enseignent que dans le brahmajyoti, l’«atmosphère» spirituelle, il n’est nul besoin de la lumière du soleil, de la lune ou de la force électrique. Là, toutes les planètes produisent elles-mêmes leur lumière et sont éternelles. Le monde spirituel, baignant dans ce brahmajyoti, ne connaît ni création ni annihilation. La Bhagavad-gita confirme elle aussi qu’au-delà de l’Univers matériel se trouve un Univers éternel, spirituel, où tout existe pour l’éternité. Les âmes conditionnées ne peuvent avoir connaissance du monde spirituel que par de grands sages déjà au-delà de l’influence des trois gunas, les attributs de la nature matérielle. A moins d’être établi fermement au niveau absolu, comprendre la nature de ce monde spirituel est impossible.

Oui le véritable amour existe, on le trouve dans le monde spirituel, le royaume éternel du Seigneur Suprême et de Ses purs dévots. Il est constitué des planètes éternelles de Vaïkuntha. Ces planètes du monde éternel ont chacune des dimensions considérables -des millions, voire des milliards de kilomètres – et s’étendent à l’infini. Sur chacune d’elles, une émanation différente de Krishna réside. Krishna Lui-même possède Sa propre demeure originelle, éternelle, nommée Krishnaloka ou Goloka Vrindavan. D’entre toutes les planètes, Krishnaloka est la plus élevée.

On y trouve des chutes d’eau à foison, jamais taries ; si douce est leur rumeur qu’elle couvre le chant des grillons. La forêt demeure toujours verte et splendide car l’eau y coule partout. Dans les lacs de Vrindavan, bordés d’herbe verte, s’épanouissent diverses variétés de fleurs de lotus, et la brise transporte leur pollen aromatique. La rivière Yamuna, les lacs et les cascades projettent sur les habitants de Vrindavan une rafraîchissante poussière d’eau. Ainsi, ne connaissent-ils presque rien des désagréments de l’été.

La terre y est couverte de fleurs à tout moment de l’année. Il y existe diverses variétés de cerfs, dont le pelage semble décoré. A Vrindavan, les abeilles bourdonnent, les oiseaux chantent à toute voix et les paons dansent en jetant leur cri pendant que les coucous chantent sur cinq modes.

Le bonheur étant indissociable de l’amour, c’est à Vrindavan, le lieu où se manifeste, avec une intensité inégalée, l’amour de Dieu, que l’on peut atteindre au plus grand bonheur. Krishna a manifesté Ses divertissements il y a 5000 ans à Vrindavan (le Vrindavan terrestre en Inde qui est une réplique du Vrindavan du monde spirituel) afin d’attirer en Sa demeure éternelle les âmes conditionnées que nous sommes. Pour nous rappeler que nous n’appartenons pas au monde matériel, transitoire et misérable, mais, qu’en tant que parcelles spirituelles de Sa personne, nous sommes faits pour vivre dans le monde spirituel, éternel et rempli de félicité, en Sa compagnie merveilleuse. Avec Krishna nous pourrons enfin échanger des relations d’amour accomplies et satisfaisantes ; que ce soit en tant que serviteur du Seigneur, en tant qu’ami, en tant que père ou mère, ou en tant qu’amoureuse (gopis ou reines de Krishna).

Facebook

VISITEURS

1574543

VISITEURS EN LIGNE

1574543





Visiteurs par pays