Le monde spirituel
Page 3 sur 94

Les habitants y ont un corps bleu-noir brillant, plus attrayant que les peaux blanches et noires de l'univers matériel. La beauté radieuse d'un nuage illuminé par la foudre n'offre qu'un aperçu de leur séduction. Ils s'habillent généralement de vêtements jaunes, leurs corps délicats ont des formes attrayantes et leurs yeux ressemblent à des pétales de lotus. Leur large poitrine est joliment ornée de colliers d'un métal qui rappelle le diamant et sont rehaussés de joyaux. Certains des résidents du monde spirituel ont une carnation qui nous rappelle le corail rouge, les yeux de chat et de lotus et ils portent des ornements d'oreilles tout de pierres précieuses. Ils portent sur leur tête des diadèmes de fleurs ayant une forme de guirlande.

Les gens vivants sur les planètes du monde spirituel ne connaissant pas le vieillissement, tous les habitants paraissent avoir le même âge. Ils possèdent quatre bras et leur teint est bleu-noir. L'opulence du monde spirituel et la présence des gens qui y vivent créent une joyeuse atmosphère de fête transcendantale.

Il est dit que le monde matériel est un reflet dénaturé du monde spirituel, alors à moins que la variété n'existe que dans ce monde matériel, comment serait-il possible qu'elle n’existe qu’ici et ce même si elle est éphémère ?

Les êtres du monde matériel qui s'efforcent de comprendre la nature véritable du monde spirituel sont des êtres fortunés. Ceux qui au contraire n'ont aucun goût pour entendre la description du monde spirituel, montrent davantage d'intérêt pour la politique et l'économie. Ils se rencontrent dans des conventions et discussions afin de résoudre les problèmes d'un monde où ils ne resteront que quelques années, et ce sous la menace de la mort qui peut venir les chercher à tout moment. S'ils étaient un peu plus fortunés ils chercheraient à retourner dans le monde spirituel en leur demeure originelle, là où n'existent pas l'ignorance, la souffrance, l'égoïsme, la colère et l'envie. Ils devront malheureusement croupir dans les ténèbres matérielles. Le pauvre matérialiste de ce monde est occupé par l'organisation politique d'une planète qui n'est qu'une poussière devant l'immensité de cette création. La terre est comparée à une graine de moutarde dans un sac rempli de telles graines. Le matérialiste se perd dans mille projets afin d'y être plus confortable. Il perd ainsi son énergie si précieuse pour un bien qui ne dure pas, car tout est éphémère en ce monde. Le mieux qu'il aurait à faire serait de retourner dans le monde spirituel après avoir quitté son corps.

Il n'est possible d'atteindre le monde spirituel qu'après avoir développé, à un haut degré, toutes les qualités désirables. Être bon, calme, paisible, non-violent, respectueux, humble, bienveillant, généreux, miséricordieux, magnanime, juste, droit, impartial, considérer la conscience de Dieu comme l’objectif majeur de l’existence, être égal envers tous les êtres et les aimer tous d’un égal amour. Savoir que tout appartient à Dieu, l’aimer, le vénérer, lui obéir, faire sa seule volonté et le servir avec amour et dévotion.

Les arbres y sont tous des arbres-à-souhaits, dont on peut obtenir tout ce qu'on désire, la terre y est constituée de pierre philosophale et l'eau y est nectar. Chaque parole y est un chant, chaque pas y est une danse, et la flûte de Krishna y accompagne les gestes de tous les instants. Tout y brille de sa propre lumière, comparable à celle du soleil et de la lune dans l'univers matériel. Dans ce séjour suprême, les vaches sourabhis inondent la terre de leur lait. Puisque chaque instant y est utilisé à bon escient, il n'y a ni passé, ni présent, ni avenir.

En vérité, les êtres toujours absorbés dans la Conscience de Krsna, dans le service de dévotion pur, se voient accorder la chance, à l’instant de la mort, d’obtenir la compagnie de Krsna dans l’un des univers du monde matériel, car les Divertissements de Krsna se déroulent sans cesse en cet univers ou un autre. De même que le soleil épanche tour à tour sa lumière sur tous les lieux de notre planète, la Krsna-lila, ou l’Avènement et les Divertissements sublimes de Krsna, se manifeste perpétuellement en notre univers ou en un autre. Les dévots arrivés à maturité, ayant atteint la perfection de la conscience de Krsna, dès qu’ils ont quitté le corps matériel se voient transférés dans l’univers, quel qu’il soit, où Krsna apparaît alors. Là, ils obtiennent leur première chance de vivre en la compagnie personnelle, directe, du Seigneur. Cette «formation», nous pouvons la voir dans la Vrndavana-

Facebook

VISITEURS

1574441

VISITEURS EN LIGNE

1574441





Visiteurs par pays