Ne tuez pas, et ne mangez pas la chair des animaux
Page 16 sur 64

C’étaient tous de grandes âmes réalisées, qui savaient parfaitement comment rendre chacun des citoyens de l’état heureux dans la vie actuelle, aussi bien que dans la suivante. Ils n’avaient aucun intérêt pour la philosophie « hédoniste », manger, boire, s’amuser, et ainsi jouir de la vie. C’étaient des philosophes dans le vrai sens du terme, qui connaissaient parfaitement le but de la vie humaine. Tenu de répondre à toutes ces exigences, les conseillers du roi lui donnaient de justes directives, et le monarque, ou le chef d’état, lui-même un dévot qualifié du Seigneur, les observait à la lettre pour le bien de l’état, et bien entendu de tous les citoyens.

En ces jours là, aucuns citoyens, humains comme animaux, n’étaient malheureux. Les abattoirs n’existaient pas, et le roi veillait à ce qu’aucun animal ne soit tué. Le monarque veillait et protégeait tous les êtres vivants, les êtres humains, les animaux et les végétaux.

Krishna, Dieu, la Personne Suprême est végétarien.

Si Dieu le voulait, la terre produirait beaucoup plus de fruits, de céréales et d’autres denrées alimentaires que n’en pourraient consommer tous les peuples du monde, même s’ils mangeaient dix fois plus que ce qu’ils pourraient.

En vérité, rien ne manque en ce monde matériel, sauf la conscience de Dieu, la conscience de Krishna, la Personne Souveraine, aussi, par la volonté transcendantale de Dieu, la Personne Suprême, la terre produira assez de nourriture pour que personne ne rencontre de difficultés économiques. Cette vérité est très simple à comprendre. La production de fruits, de fleurs, et de céréales ne dépendent pas de nous, mais de la seule volonté suprême de Dieu. Lorsqu’Il est satisfait, Dieu peut nous donner des fruits, des fleurs, des céréales, etc., en abondance, en quantité suffisante.

Cependant, quand les gens deviennent irréligieux et athées, la nature qui agit sous l’autorité de Dieu, et par la volonté divine, restreint la production de nourriture.

Il est nécessaire d’adopter l’alimentation végétarienne si nous voulons pratiquer la spiritualité dans son essence pure.

En vérité, toutes les pratiques spirituelles visent à la purification de l’être, et l’alimentation doit aussi contribuer à cette fin. Notre constitution physique et notre attitude mentale sont déterminées par notre alimentation. Aussi, les saintes écritures originelles recommandent-elles à celles et ceux qui désirent devenir conscients de Krishna, Dieu, la Personne Suprême, d’honorer les reliefs de la nourriture consacrée qu’ils et elles auront au préalable offert au Seigneur.

Si nous mangeons les mets consacrés et offert au préalable à Dieu, nous contracterons la conscience de Dieu. Le principe est simple, il s’agit de ne rien

Facebook

VISITEURS

1574658

VISITEURS EN LIGNE

1574658





Visiteurs par pays