Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 415 sur 527

L'âme pure, en tant que partie intégrante et fragment infime de Dieu, demeure sa servante éternelle. Mais aussitôt qu'elle désire dominer maya, la nature matérielle illusoire, elle est saisie par cette dernière et tombe en proie à maintes souffrances.

Tant que l'âme demeure au contact de la matière, elle doit agir en fonction de ses besoins matériels. Nous pouvons cependant, même au cœur de la matière, éveiller notre conscience spirituelle et retrouver une existence pure. Il suffit pour cela de pratiquer la conscience de Dieu. Plus on progresse dans cette voie, plus on se libère des griffes de la matière. Le Seigneur est impartial, tout dépend des efforts que l'on manifeste dans l'accomplissement de son devoir en vue de maîtriser ses sens, et de vaincre l'ascendant de la convoitise et de la colère.

Dominer ses passions permet de développer la conscience de Dieu et d'atteindre le niveau spirituel.

La perfection suprême peut être atteinte par la pratique du service d'amour et de dévotion, qui seul permet d'approcher Dieu, et peut donner la paix à l'être humain. Le service d'amour et de dévotion offert à Dieu est le sommet de la perfection.


Logos 430

Aller au tableau des logos


Le Seigneur Suprême dit : « Il n'y a vraiment rien qui existe en dehors de Moi, c'est ce que vous devez clairement comprendre. »

Oui en vérité, rien n'existe en dehors de Dieu, car Il est le Tout. Bien que la force des sens, le pouvoir qu'à le mental de penser, sentir et vouloir, ainsi que la puissance, les mouvements et la croissance du corps semblent résulter de différents mouvements des airs à l'intérieur du corps, ils ne sont en réalité que des manifestations de son énergie.

La vaste étendue de l'espace repose en Lui. Les vibrations de l'éther, le tonnerre, le son suprême, l'omkara, ainsi que les diverses combinaisons de mots permettant de distinguer les choses entre elles, sont ses représentations symboliques.

En vérité, Il est Tout. Les sens, le Maître des sens, les êtres célestes, et l'acquisition du savoir qui est la fonction des sens, de même que l'objet du savoir, Il est Tout. La résolution de l'intelligence et la mémoire perçante des êtres vivants, c'est Lui.

Le principe égotiste inhérent à l'ignorance à l'origine de cet univers matériel, et le principe égotiste inhérent à la passion à l'origine des sens, et celui inhérent à la vertu à l'origine des différents êtres célestes agissant comme maîtres en ce monde, c'est encore Lui.

Toujours Lui, l'énergie illusoire, maya, cause de la transmigration (réincarnation) perpétuelle de l'être conditionné d'une forme à une autre.

Facebook

Visiteurs

1678796

Visiteurs en Ligne

1678796





Visiteurs par pays