Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 327 sur 659

Le moment venu, notre prochain corps est aussitôt déterminé, et l'âme individuelle de même que l'Âme Suprême, l'Esprit Saint, se transportent dans cette nouvelle « machine », ce nouveau corps.

Lorsque l'âme quitte le corps au moment de la mort, elle est transportée par le corps éthéré vers un autre corps matériel.

Le Seigneur dit à cet effet : A l'instant de la mort, l'âme prend un nouveau corps, aussi naturellement qu'elle est passée, dans le précédent, de l'enfance à la jeunesse, puis à la vieillesse. Ce changement ne trouble pas qui a conscience de sa nature spirituelle.

Le corps éthéré fait également office de véhicule pour l'âme individuelle lorsque cette dernière flotte au-dessus du corps da matière dense lors des circonstances où l'être frôle la mort. Quoi qu'il en soit, l'âme doit soit réintégrer le corps qu'elle vient tout juste de quitter, soit pénétrer dans un nouveau corps matériel. Ce processus de transmigration se poursuit jusqu'à ce que l'âme soit libérée de l'existence matérielle. C'est donc grâce au corps éthéré que l'être vivant, l'âme incarnée revêt un corps matériel et l'abandonne.

Au moment de la mort, le mental et l'intelligence créent la forme éthérée du prochain corps que devra revêtir l'être incarné. L'être incarné, par l'intermédiaire du mental qui recèle tous ses désirs, commence à préparer son nouveau corps avant même de quitter celui dans lequel il habite encore.

Lorsque le corps éthéré flotte au-dessus du corps de matière dense durant ses expériences extra corporelles, le corps matériel est comme une automobile dont le moteur serait en marche. Le conducteur s'est absenté pour un moment, mais s'il ne revient pas, la voiture tombe finalement en panne. Pareillement, si l'âme ne réintègre pas son corps plongé dans le coma ou victime d'une mort clinique, la personne meurt.

Etant donné que l'âme est le principe fondamental et l'essence même de la vie, elle est à même d'observer le cadavre qu'elle vient tout juste de quitter. Elle peut voir, entendre et sentir, tout comme si elle possédait toutes les facultés du corps physique. L'âme ne requiert pas de corps pour exister, mais sans la présence de l'âme, le corps de matière dense n'est rien de plus qu'une masse d'éléments corporels matériels, inerte, un simple cadavre.

Ce sont les agents du Seigneur qui sortent l'âme enfermée dans son corps éthéré, du corps matériel mort, et qui l'installe dans la matrice de sa future mère, céleste, humaine ou animale, dans la galaxie où elle se trouvait, ou dans une autre, conformément aux lois immuables du karma et de la nature matérielle. Après la mort, l'âme désincarnée, libérée de son corps matériel, se trouve à même de voyager à la vitesse de la pensée. Il ne s'écoule qu'un bref instant entre deux incarnations.

Facebook

VISITEURS

3833186

Visiteurs en Ligne

3833186





Visiteurs par pays