La science spirituelle pure
Page 18 sur 692

Le reflet de nos désirs.

Notre corps est le résultat de nos désirs intérieurs. Il est possible de découvrir les désirs de tous individus par les traits de leur corps. Celui-ci, est le reflet grossier d'une combinaison de nos désirs qui sont des éléments plus subtils. Nous obtenons le corps que nous avons souhaité. Nous pouvons utiliser nos désirs pour jouir de ce monde de matière ou en sortir pour finalement posséder un corps spirituel. Celui-ci, sera libéré de ce cycle sans fin des morts et renaissances en ce monde matériel pour connaître en plus, la maladie et la vieillesse.

Le corps éphémère est tout entier sous la dépendance de l'âme immortelle qui l'habite, et il doit prendre la forme que celle-ci impose par ses désirs. La nature matérielle façonne les corps selon les désirs de chaque être vivant avec un art et un raffinement sans égal. Celui qui désire manger des ordures obtiendra un corps approprié, tel celui d'un porc, et celui qui aime se nourrir de sang et de chair deviendra un tigre.

Les êtres s'incarnent en divers corps matériels mais tous leur sont étrangers. Selon la forme de jouissance qu'ils convoitent et le cycle d'évolution des espèces, ils transmigrent d'un corps à un autre, passant des formes aquatiques aux formes végétales, des végétaux aux reptiles, des reptiles aux oiseaux, des oiseaux aux mammifères terrestres, pour finalement obtenir une forme humaine.

En ce monde, la nature nous force à transmigrer d'un corps à l'autre selon nos désirs matériels. Chaque être, du microbe au parfait deva, possède un corps en conformité avec ses désirs. L'homme intelligent ne se laisse pas tromper par les apparences variées de ces corps; il voit au contraire, l'unité spirituelle de tous les êtres. Qu'elle habite un porc ou un deva, l'âme est toujours la même; elle demeure une partie infime de Dieu. Le désir de dominer la nature matérielle est le mal dont souffre l'être conditionné, fasciné par les plaisirs de ce monde. Il est contraint d'accepter différents corps matériels.

La coordination judicieuse des influences astrales n'est jamais une création de la volonté humaine, mais repose dans les mains d'autorités supérieures, d'agents du Seigneur Suprême. Bien entendu, l'agencement des influences prédominantes au moment de la naissance est déterminé en fonction des actes passés, bons ou mauvais, de l'être vivant. De là vient l'importance des actes vertueux ou coupables qu'il accomplit. Ainsi, ce n'est que par des actes pieux que l'on peut obtenir de grandes richesses, une bonne éducation et des traits corporels harmonieux.

Srimad-Bhagavatam, 1. 12.12

Alors si nous voulons changer nos désirs matériels pour des désirs spirituels, nous quitterons ce monde pour un autre meilleur. Nous n'aurons plus dans ce monde à

Facebook

VISITEURS

1574620

VISITEURS EN LIGNE

1574620





Visiteurs par pays