Paroles de Krishna, Christ, Dieu, la Personne Suprême
Page 2 sur 50

VERSET 7

L'âme est indestructible, éternelle et sans mesure; seuls les corps matériels qu'elle emprunte
sont sujets à la destruction.
Ignorant celui qui croit que l'âme peut tuer ou être tuée; le sage, lui, sait bien qu'elle ne tue ni
ne meurt.

VERSET 8

L'âme ne connaît ni la naissance ni la mort. Vivante, elle ne cessera jamais d'être. Non née,
immortelle, originelle, éternelle, elle n'eut jamais de commencement, et jamais n'aura de fin.
Elle ne meurt pas avec le corps.

VERSET 9

Comment, celui qui sait l'âme non née, immuable, éternelle et indestructible, pourrait-il tuer
ou faire tuer?

VERSET 10

A l'instant de la mort, l'âme revêt un corps nouveau, l'ancien devenu inutile, de même qu'on se
défait de vêtements usés pour en revêtir de neufs.

VERSET 11

Aucune arme ne peut fendre l'âme, ni le feu la brûler; l'eau ne peut la mouiller, ni le vent la
dessécher.

VERSET 12

L'âme est indivisible et insoluble; le feu ne l'atteint pas, elle ne peut être desséchée. Elle est
immortelle et éternelle, omniprésente, inaltérable et fixe.

VERSET 13

Il est dit de l'âme qu'elle est invisible, inconcevable et immuable. La sachant cela, tu ne
devrais pas te lamenter sur le corps.

VERSET 14

Et même si tu crois l'âme sans fin reprise par la naissance et la mort, tu n'as nulle raison de
t'affliger.
La mort est certaine pour qui naît, et certaine la naissance pour qui meurt. Puisqu'il faut
accomplir ton devoir, tu ne devrais pas t'apitoyer ainsi.

VERSET 15

Toutes choses créées sont, à l'origine, non manifestées; elles se manifestent dans leur état
transitoire, et une fois dissoutes, se retrouvent non manifestées. A quoi bon s'en attrister ?

Facebook

VISITEURS

1574585

VISITEURS EN LIGNE

1574585





Visiteurs par pays