Paroles de Krishna, Christ, Dieu, la Personne Suprême
Page 10 sur 50

VERSET 5

Libre de toute attache, affranchis de la peur et de la colère, complètement absorbé en Moi et
en Moi cherchant refuge, nombreux ceux qui devinrent purifiés en apprenant à Me connaître,
et tous développèrent ainsi un pur amour pour Moi.

VERSET 6

Tous suivent Ma voie, d'une façon ou d'une autre, et selon qu'ils s'abandonnent à Moi, en
proportion Je les récompense.

VERSET 7

L'homme aspire, en ce monde, aux fruits de ses actes, et c'est pourquoi il rend un culte aux
devas. Certes, l'homme, ici-bas, recueille rapidement le fruit de son labeur.

VERSET 8

J'ai créé les quatre divisions de la société en fonction des trois gunas et des devoirs qu'ils
imposent à l'homme. Mais sache que si Je les ai crées, elles ne Me contiennent pas, car Je suis
immuable.

VERSET 9

L'action ne M'affecte pas et Je n'aspire nullement à ses fruits. Celui qui Me connaît comme tel
ne s'empêtre pas, lui non plus, dans les rets du karma.

VERSET 10

Dans la force de ce savoir ont agi toutes les grandes âmes des temps passés, et ainsi ont-elles
atteint la libération. Marche donc sur les traces des anciens, et remplis ton devoir dans cette
conscience divine.

VERSET 11

Même l'homme d'intelligence devient perplexe quand il s'agit de déterminer ce que sont
l'action et l'inaction. A présent, Je vais t'enseigner l'action, et cette connaissance te délivrera
de tout péché. La nature de l'action est fort complexe, difficile à comprendre; il faut donc bien
distinguer l'action légitime, l'action condamnable et l'inaction.

VERSET 12

Celui qui voit l'inaction dans l'action et l'action dans l'inaction, celui-là se distingue par son
intelligence, et bien qu'engagé dans toutes sortes d'actes, il se situe à un niveau purement
spirituel.

VERSET 13

Celui qui, dans l'action, s'est affranchi de tout désir de jouissance matérielle, peut être
considéré comme solidement établi dans le savoir. De lui, les sages affirment que le feu de la
connaissance parfaite a réduit en cendres les conséquences de ses actes. Totalement détaché
du fruit de ses actions, toujours satisfait et autonome, il n'agit pas matériellement, bien que
continuellement actif. L'homme ainsi éclairé maîtrise parfaitement son mental et son
intelligence ; il renonce à tout sentiment de possession et n'agit que pour subvenir à ses stricts
besoins vitaux. Ainsi, le péché ni les conséquences du péché ne l'atteignent. Celui qui,
affranchi de la dualité et de l'envie, voit d'un même œil l'échec et la réussite, satisfait de ce qui

Facebook

VISITEURS

1574470

VISITEURS EN LIGNE

1574470





Visiteurs par pays