Paroles de Krishna, Christ, Dieu, la Personne Suprême
Page 7 sur 50

manquent pas de pourvoir à tous les besoins de l'homme. Mais qui jouit de leurs dons sans
leur rien offrir en retour, est certes un voleur.
Les dévots du Seigneur sont libérés de toute faute, parce qu'ils ne mangent que des aliments
offerts en sacrifice. Mais ceux qui préparent des mets pour leur seul plaisir ne se nourrissent
que de péché. Le corps de tout être subsiste grâce aux aliments dont les pluies permettent la
croissance. Et les pluies coulent du yajna, le sacrifice qu'accomplit l'homme en s'acquittant
des devoirs qui lui sont prescrits.

VERSET 7

Les devoirs prescrits sont donnés dans les Vedas, et les Vedas sont directement issus de la
Personne Suprême. Par suite, l'Absolu omniprésent Se trouve éternellement dans les actes de
sacrifice.

VERSET 8

Celui qui n'accomplit pas de sacrifice comme le prescrivent les Vedas, vit certes dans le
péché; il existe en vain, celui qui se complaît dans les plaisirs des sens.

VERSET 9

Cependant, il n'est pas de devoir pour l'être éclairé sur le moi véritable, qui parfaitement
comblé, ne se réjouit et n'est satisfait qu'en lui.

VERSET 10

Celui qui a réalisé son identité spirituelle ne poursuit aucun intérêt personnel en s'acquittant
de ses devoirs, pas plus qu'il ne cherche à fuir ses obligations. Ainsi, l'homme doit agir par
sens du devoir, détaché du fruit de ses actes, car par l'acte libre d'attachement, on atteint
l'Absolu.

VERSET 11

Quoi que fasse un grand homme, la masse des gens marche toujours sur ses traces; le monde
entier suit la norme qu'il établit par son exemple.

VERSET 12

Il n'est, dans les trois mondes, aucun devoir qu'il Me faille accomplir; Je n'ai besoin de rien, Je
ne désir rien non plus. Et pourtant, Je Me prête à l'action.

VERSET 13

Car, si Je n'agissais pas, tous les hommes suivraient certes la voie qu'ainsi J'aurais tracée. Si Je
M'abstenais d'agir, tous les univers sombreraient dans la désolation; à cause de Moi, l'homme
engendrerait une progéniture indésirable. Ainsi, Je troublerais la paix de tous les êtres.

VERSET 14

En accomplissant son devoir, l'ignorant s'attache aux fruits de son labeur; l'homme éclairé
agit, lui aussi, mais sans attachement, dans le seul but de guider le peuple sur la voie juste.
Que le sage ne trouble pas les ignorants attachés aux fruits de leurs actes. Ils ne doivent pas

Facebook

VISITEURS

1574590

VISITEURS EN LIGNE

1574590





Visiteurs par pays