Dieu à son messager
Page 4 sur 69

donne la possibilité ainsi d’axer son attitude en fonction de son évolution spirituelle, puis
d’agir, de penser, de raisonner, en tant que telle.
Il est à la fois question de savoir en conscience que nous sommes bien des entités spirituelles,
que le corps humain ne joue sur terre que le rôle utile certes et important dans l’univers ou
nous évoluons en ce moment, mais secondaire, car en vérité, c’est un vêtement ou un véhicule
comme vous le désirez, que nous revêtons pour la circonstance, étant dans un environnement
régi par la matière.
Si l’homme a tout oublié aujourd’hui, au point de s’identifier à son enveloppe charnelle, il en
est tout autrement en ce qui concerne l’enfant, dans la mesure où, fraîchement arrivé dans le
monde des hommes, il conserve encore en mémoire un souvenir récent de sa véritable
identité, de son MOI réel, et se démarque des hommes par un comportement diamétralement
opposé. L’enfant à ce titre, à une vision différente du monde matériel, ne pénètre pas encore la
notion liée au bien et au mal, et fait preuve d’une grande affinité à l’égard des personnes qu’il
rencontre.
A partir du moment ou vous retirez votre vêtement, ou que vous sortiez de votre véhicule
corporel comme je l’ai souvent écrit, vous redevenez ce que vous êtes vraiment, et cette prise
de conscience vous amène à voir les choses différemment, à mieux percevoir la vérité, la
réalité, à voir l’univers spirituel tel qu’il est réellement. Vous recadrez votre perception, votre
comportement change radicalement. Vous pourrez y allez souvent, et ainsi connaître la réalité,
vous conduire en utilisant votre réelle personnalité, et partant, à mieux connaître DIEU.
L’entité spirituelle incarnée sur terre, qui retire son vêtement humain, est heureuse, car elle
sait enfin qui elle est, se démarque des autres hommes, et peut de ce fait tout en continuant à
œuvrer parmi eux, poursuivre l’épuration de son essence spirituelle, et être en marge des
hommes encore aveugles. Elle peut alors dire :
Je vois, et j’entends.
Avant d’entrer dans le corps du nouveau-né que la mère crée en elle, l’entité spirituelle est
considérée, en ce qui concerne l’univers matériel-binaire où vie l’homme, comme étant nue.
Elle est alors sans enveloppe charnelle, c'est-à-dire, sans vêtement terrestre, pour utiliser
l’image de l’Etre de Lumière.
Lorsque son temps de vie sur terre arrivera à son terme, je parle bien entendu du corps
humain, la mort surviendra comme l’appelle les hommes, (il s’agit en réalité du décès de
l’enveloppe charnelle, car les anges dont c’est la charge, auront à ce moment fatidique, connu
de DIEU seul, ôté du corps humain, l’étincelle de vie qui lui permettait de vivre) et l’entité
spirituelle sortira définitivement du corps qui avait été le sien un temps défini, celui-ci étant
devenu inutilisable. Elle se retrouvera nue, et retournera dans l’univers spirituel ou elle aura à
rendre compte de ses actes, de ses œuvres.
Nous venons de voir une autre définition de la nudité exprimée par L’Etre de Lumière dans
son enseignement. Vous l’avez maintenant compris, la deuxième concerne l’entité spirituelle
sans son vêtement corporel, étant hors de ce dernier, les deux oeuvrant bien entendu dans le
même sens.
Mais la notion relative à la nudité est en réalité un tout, et les deux définitions décrites ci-
dessus, sont intimement liées, car elles agissent de concert, mettant en exergue le rôle joué par
l’entité spirituelle eut égard à la mission qu’elle doit accomplir sur terre, ou les leçons qu’elle
doit y apprendre pour son salut. Nus ils sont venus au monde, nus ils en sortiront veut aussi
dire, que si l’entité spirituelle arrive sur terre vide de savoir, de connaissance, elle doit tout
mettre en œuvre pour le quitter en ayant comblé son esprit de l’enseignement de Dieu.
Elle doit impérativement en tenir compte, et ne plus continuer à vivre à l’aveuglette. Ces
définitions, mettent en évidence la position centrale de l’entité spirituelle, les relations et le

Facebook

VISITEURS

1574530

VISITEURS EN LIGNE

1574530





Visiteurs par pays