Dieu à son messager
Page 3 sur 69

enregistrés à son insu. Il n’a en réalité qu’une idée imprécise du monde réel qui l’entoure, ne
peut en percevoir la quintessence, et ne sait que ce qu’il veut bien imaginer.            
Sa cécité lui ôte tout jugement sensé, et le contraint à vivre en suivant un rite immuable, établi
d’avance car basé sur des critères précis, et à partir de documents bien déterminés, en se
forgeant un monde ou est exclus une très grande partie de l’univers réel, et ou des êtres
n’apparaissent pas.   
Il est intimement persuadé que personne ne le voit, ou en a une idée imprécise, ne l’entend, et
ne pourra de ce fait rendre compte de chacune de ses œuvres, qu’elles soient bonnes ou
mauvaises. Il est déterminé à croire, que personne ne pourra dire ce qu’il a vu et entendu de
lui.  
Or l’homme est ce mal voyant. Etant fortement englué dans la matière que représente son
corps, ainsi que son environnement, prisonnier de son enveloppe charnelle et des pulsions
néfastes qu’elle engendre et diffuse sur son être réel, des suites d’une forte accumulation
d’ondes et de masses négatives, il a fini par oublier qui il est réellement. A cela vient se
greffer une très longue période durant laquelle il a vécu dans cet état, finissant par croire, que
sa cécité n’en est pas une, et que le monde dans lequel il évolue, est le seul existant. 
Aussi étrange que cela paraisse, l’homme, ayant des yeux pour voir, des oreilles pour
entendre, continue à se comporter tel un mal voyant et un mal entendant, s’imaginant évoluer
dans un univers unique, persuadé d’être le point central de l’univers.  
Voila pourquoi, quoiqu’il fasse sur terre, chacune de ses actions, de ses intentions mesquines,
de ses œuvres ou pensées belliqueuses, ne peuvent passer inaperçues, et sont vues et
entendues, non seulement par les êtres célestes, (les anges) mais bien sûr, surtout par DIEU,
puisqu’il demeure dans toute chose, et bien entendu dans l’homme.   
Que croyez-vous pouvoir cacher à DIEU ?






L’ETRE DE LUMIERE avait dit :
Mon âme s’est affligée sur les fils des hommes, car ils sont aveugles dans leur cœur. Ils ne
voient pas. Nus ils sont venus au monde, nus ils en sortiront.
Le jour ou vous serez nus comme les enfants nouveaux nés qui marchent sur leurs vêtements,
alors vous verrez le fils du vivant. Pour vous il n’y aura plus de crainte. 
En vous rappelant ces paroles du Christ, j’ai voulu compléter la définition de la nudité à 
laquelle fait allusion l’Etre de Lumière dans son enseignement, en mettant en évidence le
point central de son instruction, le MOI réel de l’homme, et son devenir par rapport à
l’univers matériel, le matérialisme dans lequel il s’est enfermé, et l’importance qu’il accorde
de façon outrancière à son enveloppe charnelle. 
Dans un premier temps, nous avons vu que l’entité spirituelle incarnée subissait les effets de
ses actes, et si elle pouvait les cacher à ses semblables, à l’univers spirituel et les êtres célestes
qui y demeurent et à DIEU bien entendu, c’est tout simplement impossible. Prendre
conscience de la portée de sa nudité en tant qu’homme, permet de pénétrer deux autres sens
profond du terme, qui en vérité, déterminent le comportement de l’entité spirituelle, et lui

Facebook

VISITEURS

1574684

VISITEURS EN LIGNE

1574684





Visiteurs par pays