Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 354 sur 527

par la force d'une appréciation sans cesse renouvelée. Là, la félicité ne s'émousse jamais.


Logos 390

Aller au tableau des logos


La purification de l'existence.

Le Seigneur Suprême dit : « Abandonne-toi à Moi, et Je te prendrai sous Ma protection. »

Heureux ceux qui s'abandonnent à Krishna, Dieu, la Personne Suprême, et qui le servent avec amour et dévotion, car ils seront pénétrés du véritable savoir qui leur permettra de réaliser que de dépendre de la miséricorde du Seigneur représente une liberté plus grande encore, que celle dont on croit jouir chez soi.

Personne ne doit adopter l'ordre du renoncement à l'existence matérielle s'il n'a la ferme conviction d'être protégé par le Seigneur. En réalité, chaque être dépend totalement de la miséricorde du Seigneur, mais à moins d'être établi au niveau de la pureté, personne ne peut connaître cet état. Une telle dépendance s'appelle « purification de l'existence », et le résultat de cette purification se manifeste par l'absence de crainte. Ainsi, un dévot ou une dévote du Seigneur n'éprouve jamais aucune crainte, car il demeure toujours conscient de ce que le Seigneur le protège en toutes circonstances.

En vérité, le Seigneur est source d'égarement pour les athées matérialistes, mais ses dévots et dévotes peuvent le voir sans cesse grâce au service dévotionnel qu'ils Lui offrent en permanence. Tous ceux qui savent que Dieu est en tout point, Absolu, peuvent devenir un dévot ou une dévote du Seigneur, et se trouver du même coup libérés des conséquences de leurs actes passés.

Le Seigneur réduit ou anéantit complètement les conséquences des actes passés de ses dévots et dévotes. Le Seigneur affirme d'ailleurs Lui-même qu'Il demeure toujours là où ses purs dévots et ses pures dévotes chantent ses gloires.


Logos 391

Aller au tableau des logos


Eloignons-nous de la philosophie impersonnaliste développée par ceux qui refusent de croire que Dieu ait un corps à forme humaine.

Les impersonnalistes ne peuvent concevoir l'idée que Dieu ait des sentiments, pourtant le Seigneur se montre bel et bien satisfait si quelqu'un Lui offre de belles prières ou cherche à Lui faire plaisir en faisant sa divine volonté, et insatisfait si l'on renie son existence ou si on l'insulte. Or, les impersonnalistes qui sont presque des

Facebook

Visiteurs

1578348

Visiteurs en Ligne

1578348





Visiteurs par pays