Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 213 sur 527

est toujours ferme. Un être aussi conscient de Dieu n'est en rien affecté par les trois sources de souffrance ; (Celles qui sont issues du corps et du mental. Celles causées par d'autres entités vivantes. Celles causées par la nature matérielle, tels le froid intense, la chaleur extrême, la foudre, les séismes, les ouragans, la sécheresse, les pluies diluviennes…) il accepte l'affliction comme une miséricorde du Seigneur, se disant que, du fait de ses actes passés il mériterait de souffrir bien plus encore ; il réalise que, par la grâce du Seigneur, ses peines sont réduites au minimum.

Au service de Dieu, il demeure toujours audacieux et actif, sans attachement ni aversion. L'attachement se manifeste lorsque l'on utilise les choses pour son propre plaisir, et le détachement gît dans l'absence de tout intérêt pour ces plaisirs sensoriels. Mais celui qui fixe ses pensées sur Dieu ne connaît ni l'attachement ni le détachement. Voué au service du Seigneur, il ne laisse pas la colère l'envahir, quand bien même ses efforts seraient infructueux. Celui qui a conscience de Dieu connaît toujours une ferme détermination.


Logos 232

Aller au tableau des logos


L'Eternel Suprême dit : « Quand un homme se libère des milliers de désirs matériels créés par son mental, quand il se satisfait dans son vrai moi, c'est qu'il a pleinement conscience de son identité spirituelle ».

La Science de Dieu définit la personne parfaitement consciente de Dieu ainsi : « Elle est absorbée dans le service d'amour et de dévotion qu'elle offre au Seigneur et possède toutes les qualités des grands sages ».

Mais celui qui n'a pas atteint ce degré de perfection spirituelle, ne peut réellement prétendre à aucune qualité, car il s'accroche forcément à ses élucubrations. Ce sujet nous enjoint de repousser tous les désirs de jouissance matérielle que se crée le mental. Chasser de force les désirs matériels est une tâche impossible, mais si l'on adopte le service de Dieu, ils s'évanouiront sans effort. Ainsi, donc, aucune hésitation n'est de mise, car le service de dévotion à le pouvoir d'élever immédiatement au niveau spirituel la conscience de quiconque le pratique. L'être très élevé spirituellement jouit sans cesse de la paix intérieure en demeurant conscient de ce qu'il est l'éternel serviteur du Seigneur Suprême. A un tel niveau de conscience, l'être ne connaît plus les désirs dégradants qu'engendre une conception matérielle de l'existence ; il goûte au contraire un bonheur durable en servant le Seigneur Suprême, en accord avec sa nature éternelle.

Facebook

Visiteurs

1580691

Visiteurs en Ligne

1580691





Visiteurs par pays