Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 185 sur 527

l'indépendance totale par opposition à la domination exercée sur l'énergie matérielle, ce que nous identifions faussement à l'indépendance.

L'être vivant ne peut connaître le bonheur en essayant d'être indépendant en ce monde matériel. L'homme doit donc s'abandonner au Seigneur, et se consacrer au service éternel et originel qui lui est propre.


Logos 185

Aller au tableau des logos


Le véritable savoir n'est révélé à un être saint que lorsque, par la grâce du Seigneur, il parvient à une juste compréhension de la vie. Dans le monde matériel ou au niveau de la conscience matérielle, le bien et le mal sont sur le même plan,
la distinction entre les deux n'étant qu'une pure création du mental.

En vérité, tous les êtres vivants sont fils de Dieu, issus de son énergie marginale. Du fait de la souillure que nous infligent les modes d'influences de la nature matérielle, nous établissons des distinctions entre les âmes spirituelles.
Celui qui possède le véritable savoir ne fait aucune distinction entre un sage érudit, une personne vertueuse, un éléphant, un chien, une fleur et un arbre. Au lieu de considérer une personne en fonction de son enveloppe charnelle, il la voit en tant qu'âme spirituelle. Un niveau de compréhension supérieur permet de saisir que le corps n'est qu'une combinaison des cinq éléments matériels. En ce sens également, la constitution physique d'un être humain et celle d'un être céleste s'avèrent identiques.

Au point de vue spirituel, nous sommes tous des étincelles spirituelles, parcelles intégrantes de Dieu, l'Esprit Saint Suprême. Que ce soit matériellement ou spirituellement, nous participons fondamentalement, d'une seule et même nature ; mais, sous l'influence de l'énergie illusoire, nous nous créons des amis et des ennemis.


Logos 186

Aller au tableau des logos


Ceux qui atteignent les planètes édéniques, paradisiaques, peuvent voir leur bonheur soudainement interrompu par le glaive du temps. En effet, celui qui parvient à atteindre les planètes édéniques devra retomber tôt ou tard.

Ceux qui accèdent aux systèmes planétaires supérieurs, édéniques, paradisiaques, doivent revenir sur terre dès que les fruits de leurs activités pieuses sont épuisés. Ainsi, ceux qui accèdent aux planètes édéniques par la force des sacrifices et d'actes pieux doivent finalement retomber sur cette Terre. Le glaive du temps s'abat sur les

Facebook

Visiteurs

1574487

Visiteurs en Ligne

1574487





Visiteurs par pays