Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 494 sur 527

société harmonieuse, paisible, respectueuse, bienveillante, compatissante, tolérante, dont Il serait le Souverain Monarque pour le bien de tous les êtres vivants.

Aimons-nous les uns les autres d'un amour inconditionnel, et ne faisons de mal à personne. Ceux qui aiment vraiment Dieu, aiment aussi tout naturellement tous les êtres vivants, les êtres célestes, les habitants des planètes édéniques, paradisiaques, et tous les êtres humains sans exception, car leur cœur est réellement amour. Le vrai croyant ne rejette personne, et n'a aucun ennemi.

L'amour du prochain tel que Dieu le conçoit, c'est aussi aimer tous les animaux sans exception et tous les végétaux dans leurs diversités, les protéger et veiller sur eux tous, afin qu'aucun mal ne leur soit fait.

C'est tout cela aimer son prochain.


Logos 451

Aller au tableau des logos


L'oubli de notre relation avec Dieu est la cause de notre enchaînement au cycle des morts et des renaissances successives.

En tant qu'entités spirituelles, nous sommes tous aussi éternelles que le Seigneur Suprême Lui-même. Mais du fait de l'oubli de notre véritable identité, nous avons été placés dans la nature matérielle et obligés de nous réincarner, passant d'un corps à un autre, parfois de forme et de nature différente. Cependant, lorsque notre corps est détruit, nous croyons aussi périr en même temps. En vérité, c'est l'oubli de la relation qui nous unit à Dieu qui est à l'origine de la destruction de notre corps.

Quiconque reprend conscience de sa relation originelle avec le Seigneur reçoit de Lui toute inspiration. Cela ne signifie pas pour autant que le Seigneur soit l'ennemi des uns et l'ami des autres. Non, Dieu aide tous les êtres vivants, les êtres célestes, les habitants des planètes édéniques, paradisiaques, les êtres humains, les animaux et les végétaux, de la même manière. Mais celui qui ne se laisse pas égarer par l'influence de l'énergie matérielle est sauvé, quand les autres périssent ou meurent. Personne ne peut être sauvé de la répétition des morts et des renaissances sans l'aide du Seigneur Suprême. Il est donc du devoir de tous les êtres de chercher refuge auprès de Dieu, et de se libérer ainsi du cycle des morts et des renaissances répétées.

L'Eternel Suprême dit : Je ne vois personne de plus grand que celui qui n'a pas d'autre intérêt que le Mien, et qui M'offre tout, ses actes et sa vie même, sans connaître de cesse.

Heureux ceux qui vouent à la satisfaction de Dieu, leur existence, leur vie, toutes leurs activités, leur mental voire leur être même, sans connaître d'interruption, car le Seigneur les tiendra pour les plus élevés de tous les êtres.

Facebook

Visiteurs

1655221

Visiteurs en Ligne

1655221





Visiteurs par pays