Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 399 sur 527

Logos 419

Aller au tableau des logos


La religion éternelle.

L'institution prônant l'organisation naturelle de la société établie en classes sociales et divisions spirituelles est une création de Krishna, Dieu, la Personne Suprême.

Lorsqu'une société n'est plus structurée, que l'organisation des classes sociales n'est plus assurée, la destruction de la cellule familiale entraîne l'effondrement des traditions éternelles érigées par Dieu, visant au bien-être matériel mais aussi spirituel de ses habitants. Les êtres humains sombrent dès lors dans l'irréligion.

L'organisation naturelle de la société en classes sociales et divisions spirituelles, créée par Dieu, comprend maints principes moraux dont le rôle est de permettre aux membres d'une famille de grandir en force et en sagesse, d'assimiler graduellement tout au long de leur existence les valeurs spirituelles.

Ce sont les anciens qui, dans une famille, ont la responsabilité de veiller à l'application de ces principes. Leur trépas risque donc de marquer l'interruption de ces pratiques, ce qui conduirait leur descendant à tomber dans l'irréligion, l'athéisme, à perdre ainsi toute possibilité de libération spirituelle. Faire périr les anciens ainsi que le savoir qu'ils véhiculent est une faute capitale.

Lorsque l'impiété règne dans une famille, les femmes se corrompent, et de leur dégradation naît une progéniture indésirable.

Une population saine est le principe fondamental de la paix, de la prospérité et du progrès spirituel dans la société des êtres humains.

Les principes moraux de l'organisation des classes sociales furent conçus de manière à diriger la société tout entière vers le progrès spirituel en y assurant le maintien de la vertu. La pureté d'une population dépend de la chasteté et de la fidélité des femmes. Or, de même qu'un enfant se laisse facilement abuser, une femme à tendance à se laisser corrompre. Pour cette raison, tous deux ont besoin de la protection des aînés de la famille. Aussi, si la chasteté et la dévotion des femmes sont sauvegardées grâce à divers actes de piété et au respect des traditions familiales, elles ne se laisseront pas entraîner dans l'adultère et engendreront une descendance vertueuse, capable de participer à l'organisation naturelle des classes sociales et divisions spirituelles.

Maintenant, que ce système social ne soit pas respecté, et le commerce assidu entre hommes et femmes conduit à l'adultère, avec le risque d'engendrer une population indésirable. Par la faute des hommes irresponsables, des enfants souillés, non désirés envahissent la société, d'où viennent ensuite guerres et épidémies. L'accroissement du nombre de ces indésirables engendre pour la famille et pour ceux qui en ont

Facebook

Visiteurs

1678490

Visiteurs en Ligne

1678490





Visiteurs par pays