Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 277 sur 527

de l'être dépendent de la volonté de l'Âme Suprême, sise dans le cœur de chacun des êtres en tant qu'Ami. Le Seigneur est donc, dans l'acte, la cause suprême. Voilà pourquoi celui qui agit dans la conscience de Krishna sous la direction de l'Âme Suprême sise en son cœur, n'est lié par aucun de ses actes. L'homme tout entier établi dans la conscience de Krishna, Dieu, n'est pas redevable de ses actes ; pour lui, tout repose sur la volonté suprême, l'Âme Suprême, Dieu, l'Être Souverain.

Il faut s'attarder sur le sens des mots « bon » et « mauvais » dans cette parole de Dieu. L'acte bon est celui qui s'accomplit selon l'enseignement des saintes écritures, et l'acte mauvais celui qui va à l'encontre des préceptes scripturaires. Mais tout acte nécessite les cinq facteurs pour son plein accomplissement.

Le sot ne peut comprendre que l'Âme Suprême soit située à l'intérieur de son corps en tant qu'Ami, et que de là Elle conduise ses actes. Si les causes matérielles de l'acte sont le lieu, l'auteur, l'effort et les sens, la cause ultime en est l'Être Suprême, le Seigneur. Il ne faut donc pas limiter sa vision aux quatre causes matérielles, mais bien sûr l'étendre également à la cause efficiente, la cause suprême. Celui qui ne voit pas le Suprême se croit lui-même la cause de l'acte.


Logos 333

Aller au tableau des logos


Le Seigneur Bienheureux dit : « Abandonner les fruits de tout acte, voilà ce qu'entendent les sages par ce mot, “renoncement”. Et ce que les grands érudits nomment “renonçant”, c'est l'état même de l'homme qui pratique ce renoncement. L'homme peut goûter les fruits du renoncement par la simple maîtrise de soi, le détachement des choses de ce monde et le désintérêt à l'égard des plaisirs matériels. Là réside en fait la plus haute perfection du renoncement ».

Le Seigneur dit : « Lorsque ainsi tu connaîtras la vérité, tu comprendras que tous les êtres font partie intégrante de Moi, qu'ils vivent en Moi, et M'appartiennent. Les êtres, dans le monde des conditions (l'univers matériel), sont des fragments éternels de Ma Personne ».

Nous sommes, en vérité, d'infimes fragments de Krishna, Dieu, parties intégrantes de sa Divine Personne. Notre véritable nature spirituelle nous conduit, par devoir envers le Seigneur, de le servir avec amour et dévotion. Ce service de dévotion par nature spirituel offert à Dieu et exprimé avec amour, procure une joie infinie.

Voilà pourquoi nous devons offrir au Seigneur Suprême, Krishna, le fruit de tous nos actes, lier tous nos projets aux siens, Lui donner tout ce que nous faisons, ainsi que notre existence et même notre vie. Agissons dans le seul but de Lui faire plaisir. Nous sommes, en vérité, ses serviteurs et servantes éternels. Un lien d'amour nous lie à Lui, et jamais nous ne pourrons être séparés de Lui.

Facebook

Visiteurs

1678696

Visiteurs en Ligne

1678696





Visiteurs par pays