Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 248 sur 527

Logos 290

Aller au tableau des logos


Instructions et conseils de Krishna, Dieu, La Personne Suprême.

« Apprenez de Mes lèvres que ce sont Mes énergies seules qui agissent partout. Prenez un pot de terre : vous n'avez rien d'autre qu'un assemblage de terre, d'eau, de feu, d'air et d'éther. Que le pot soit neuf, ancien ou cassé, les mêmes éléments le composent toujours. Lorsqu'il est créé, le pot n'est qu'une combinaison de terre, d'eau, de feu, d'air et d'éther ; durant toute son existence, ses composants restent les mêmes, et lorsqu'il sera enfin détruit, annihilé, ses ingrédients seront conservés en divers secteurs de l'énergie matérielle. Selon le même ordre d'idée, lors de la création de ce cosmos, tout le temps que dure sa manifestation, ainsi qu'après sa destruction, c'est Mon énergie, toujours la même, qui revêt différents aspects. Et parce que Mon énergie n'est point séparée de Ma Personne, il faut en conclure que J'existe en toutes choses ».

« Pareillement, le corps d'un être vivant n'est rien d'autre qu'un assemblage des cinq éléments grossiers, et l'être incarné dans cette condition matérielle est lui-même un fragment de Ma Personne. Si l'âme se trouve ainsi emprisonnée, c'est parce qu'elle nourrit une conception erronée de son identité, et se prend pour le bénéficiaire suprême. C'est ce faux ego chez l'être vivant qui l'oblige à connaître l'incarcération au sein de l'existence matérielle. En tant que Vérité Suprême et Absolue, Je Me situe personnellement au-delà de l'être vivant, ainsi que de son enveloppe matérielle. Les deux énergies, matérielle et spirituelle, agissent sous Mon autorité souveraine. Je vous demande de ne point tant vous affliger, et d'essayer de voir toute chose avec philosophie. Vous comprendrez dès lors que vous êtes toujours avec Moi, et qu'il n'est donc aucune cause de lamentation dans la séparation de nos corps ».


Logos 291

Aller au tableau des logos


Tout est conçu par Dieu en vue d'un objectif spécifique, l'évolution et le retour de l'être vivant (l'âme) auprès de Dieu.

L'être vivant évolue d'une espèce à l'autre, depuis l'arbre jusqu'au légume, puis à l'insecte, au poisson, à l'oiseau, à l'animal et enfin jusqu'à la forme humaine. Dans cette dernière se manifeste pleinement l'évolution, qu'on pourrait comparer à une fleur qui s'épanouit à partir d'un bourgeon. Quand l'être obtient la forme humaine, son devoir consiste à comprendre la relation qu'il a rompue avec Dieu. S'il perd cette opportunité, il pourrait bien régressera dans une forme inférieure. Tout sert quelque dessein de Dieu et toute l'œuvre de création vise le retour de l'être vivant auprès de Dieu, dans son royaume éternel.

Facebook

Visiteurs

1672746

Visiteurs en Ligne

1672746





Visiteurs par pays