Paroles de sagesse, la sagesse de Dieu
Page 161 sur 527

Logos 145

Aller au tableau des logos


Lorsque les sens trouvent leur satisfaction dans l'Âme Suprême, le témoin universel et se fondent en lui, le Seigneur Souverain, alors s'évanouissent toutes les souffrances.

Comme l'existence matérielle tout entière est axée sur la satisfaction des sens, ces derniers représentent les véhicules de l'action matérielle. C'est pourquoi il faut les détacher de toute activité matérielle. Les êtres saints ne cherchent pas à empêcher les sens matériels d'agir, mais plutôt à employer leurs sens spirituels au service de la transcendance, du Seigneur Souverain. Dans un cas comme dans l'autre, il faut cultiver la connaissance, de manière à mettre un terme aux activités des sens sur le plan matériel, et, si possible, à les utiliser au service du Seigneur. Par nature, les sens sont spirituels, mais leurs activités deviennent souillées lorsqu'ils sont contaminés par la matière.

Que tous nos sens explorent la variété spirituelle, et c'est alors seulement que nos sens spirituels seront comblés et à jamais libérés de toute activité matérielle. Le Seigneur, en tant qu'Âme Suprême vivant dans le cœur de chaque être et en tant que Personne Souveraine habitant le monde spirituel, bien au-delà de la création matérielle, est témoin de tous nos actes. Ceux-ci doivent donc être à tel point surchargés d'énergie spirituelle que le Seigneur daignera jeter sur nous un regard favorable et nous faire participer à son service sublime ; alors seulement nos sens seront parfaitement comblés, et plus jamais troublés par les charmes de la matière.

Il est écrit : « Même à l'écart des plaisirs matériels, l'âme incarnée peut encore éprouver quelque désir pour eux. Mais qu'elle goûte une joie supérieure, et elle perdra ce désir, pour demeurer dans la conscience spirituelle. »


Logos 146

Aller au tableau des logos


L'âme est pure conscience et jamais elle ne se sépare de cette conscience, que ce soit sous l'influence du temps, en rêve ou en toute autre circonstance, ou pour toute autre cause. Comment, dès lors, peut-elle sombrer dans l'ignorance ?

La conscience de l'être spirituel distinct de Dieu l'accompagne toujours, il n'en est jamais séparé. Lorsqu'un homme se déplace d'un endroit à un autre, il a conscience de son mouvement dans l'espace. Cette conscience l'accompagne toujours, dans le passé, le présent et l'avenir. Tout homme peut se rappeler des incidents qui ont marqué son passé et peut également conjecturer sur son futur à partir de cette expérience. Jamais l'être n'oublie son identité personnelle, même dans les circonstances les plus insolites. Comment dès lors peut-il oublier son identité réelle

Facebook

Visiteurs

1672808

Visiteurs en Ligne

1672808





Visiteurs par pays